Partage


“Paris Photo 2022“ 25ème édition

au Grand Palais Ephémère, Paris

du 10 au 13 novembre 2022

Paris Photo


Interview de Florence Bourgeois, Directrice de Paris Photo, par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 14 septembre 2022, durée 12'24". © FranceFineArt. (photo © Florent Drillon)

PODCAST –  Interview de Florence Bourgeois, Directrice de Paris Photo,


par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 14 septembre 2022, durée 12’24.
© FranceFineArt.
(photo © Florent Drillon)

son à insérer (click sur remplacer et changer à partir d’un url)


Extrait du communiqué de presse :



Silvia Rosi, Election Box, 2012. Giclèe Hahnemuhle Photo Silk Baryta, 20.3x25x4cm, Silvia Rosi. Ncontemporary.
Silvia Rosi, Election Box, 2012. Giclèe Hahnemuhle Photo Silk Baryta, 20.3x25x4cm, Silvia Rosi. Ncontemporary.
Sean McFarland, Untitled (4.5 billion years a lifetime, clouds #1), 2019. Cyanotype, 22 x 28 inches, Casemore Kirkeby.
Sean McFarland, Untitled (4.5 billion years a lifetime, clouds #1), 2019. Cyanotype, 22 x 28 inches, Casemore Kirkeby.
Peter Funch, Cap Blanc-Nez, France, 2021. Pigment print on Hahnemuhle paper in black painted pine frame with museum glass, Edition of 5 plus 2 AP, 106 x 131 cm (framed), V1 Gallery & Peter Funch.
Peter Funch, Cap Blanc-Nez, France, 2021. Pigment print on Hahnemuhle paper in black painted pine frame with museum glass, Edition of 5 plus 2 AP, 106 x 131 cm (framed), V1 Gallery & Peter Funch.
Matthieu Gafsou, Pétrole III, 2022. Tirage pigmentaire contrecollé sur aluminium et encadré, tirage: 32x 40 cm, Matthieu Gafsou & Galerie C.
Matthieu Gafsou, Pétrole III, 2022. Tirage pigmentaire contrecollé sur aluminium et encadré, tirage: 32x 40 cm, Matthieu Gafsou & Galerie C.
Marina Abramović, Portrait with Lamb (black), 2010. Cibachrome, black and white pigment print, 160 x 160 cm, The artist and Wilde.
Marina Abramović, Portrait with Lamb (black), 2010. Cibachrome, black and white pigment print, 160 x 160 cm, The artist and Wilde.
Lukas Hoffmann, Schokoladenfabrik, Tempelhof, 2021. C-print, 142 x 102 cm, Lukas Hoffmann & Galerie C.
Lukas Hoffmann, Schokoladenfabrik, Tempelhof, 2021. C-print, 142 x 102 cm, Lukas Hoffmann & Galerie C.
Leigh Merrill, Jack's, 2019.Pigment print, 72.6 x 86.36 cm, Leigh Merrill. Liliana Bloch.
Leigh Merrill, Jack’s, 2019.Pigment print, 72.6 x 86.36 cm, Leigh Merrill. Liliana Bloch.
Joana Choumali, YOU CAN'T GET TIME BACK, 2022. Broderie et collage sur photographie imprimée sur toile sur tulle et coton, 35 x 35 cm, Loft Art Gallery.
Joana Choumali, YOU CAN’T GET TIME BACK, 2022. Broderie et collage sur photographie imprimée sur toile sur tulle et coton, 35 x 35 cm, Loft Art Gallery.
Gregor Törzs, Schleife, 2018. Platin Palladium Print on Gampi Paper, 30 x 28 cm, © Gregor Törzs, courtesy Persiehl & Heine Galerie für Fotografie.
Gregor Törzs, Schleife, 2018. Platin Palladium Print on Gampi Paper, 30 x 28 cm, © Gregor Törzs, courtesy Persiehl & Heine Galerie für Fotografie.
Dóra Maurer, Photogram, 1979. Silver print, 413x282 mm, Courtesy of Vintage Galéria, Budapest.
Dóra Maurer, Photogram, 1979. Silver print, 413×282 mm, Courtesy of Vintage Galéria, Budapest.

Directrice de Paris Photo : Florence Bourgeois



En novembre 2022, pour sa 25e édition, Paris Photo, première foire internationale dédiée au médium photographique, réunit au coeur du Grand Palais Éphémère le meilleur de la création photographique mondiale. Depuis 1997, la foire oeuvre au développement et au soutien de la création photographique en promouvant le travail des galeristes, des éditeurs et des artistes.

La 25e édition de Paris Photo est organisée autour de 3 secteurs réunissant 183 exposants venus de 31 pays.

Le secteur principal réunit 134 galeries de 29 pays avec 18 nouvelles participations. Au sein de ce secteur, sont présentés 38 solo et duo shows.

Le secteur Curiosa, confié cette année à Holly Roussel, dédié à l’émergence, rassemble 16 galeries de 9 pays avec 11 premières participantes.

Et le secteur Éditions regroupe 34 éditeurs et marchands de livres spécialisés – dont 4 nouveaux, de 9 pays – proposant des éditions uniques et des avant-premières de livres avec un programme de signatures réunissant les plus grands artistes venus du monde entier.

Le parcours Elles x Paris Photo promeut les artistes femmes et rend visible leur contribution à l’histoire de la photographie est cette année orchestré par Federica Chiocchetti.Un programme de conversations, d’expositions et de prix est proposé aux visiteurs leur permettant de développer leur connaissance du médium.

Avec l’engagement et le soutien de BMW et de J.P. Morgan Private Bank, partenaires officiels, et de ses nombreux partenaires publics et privés, Paris Photo réaffirme dans sa 25 édition le premier rendez-vous mondial de l’art photographique.


24 SOLO SHOWS, 14 DUO SHOWS, 92 GROUP SHOWS
Paris Photo présente 38 solo et duo shows et offre une opportunité unique de se plonger dans le travail d’une ou d’un artiste, et de découvrir le riche dialogue qui s’installe entre deux séries d’oeuvres au coeur du même espace d’une galerie. 24 solo shows sont proposés, dans le secteur principal, pour cette 25e édition. Parmi eux, on retrouve Daniel Gordon chez HUXLEY PARLOUR (Londres), Barbara Probst avec un triptyque réalisé pendant le confinement et son oeuvre en 12 parties Exposure #106 chez KUCKEI + KUCKEI (Berlin), Boris Mikhaïlov chez SUZANNE TARASIEVE (Paris) avec un hommage de l’artiste au people ukrainien avec une série très rarement montrée, Theater of War. Parmi les 14 duo shows proposés, la galerie ANNE-SARAH BENICHOU (Paris) dévoile Corps Lucides un travail en cours de Léonard Bourgeois Baulieu, et un diptyque de Laurent Montaron, la galerie LUME (São Paulo) présente des oeuvres de Julio Bittencourt et Mame-Diarra Niang, et chez TOBE (Budapest), retrouvez une sélection de Anna Fabricius et Dafna Talmor. Parmi les premiers group show annoncés, la galerie ADN (Barcelone) explore l’iconographie du désastre et de la protestation notamment en matière de féminité et de mass media ; la galerie KARSTEN GREVE (Paris) présente trois maitres de la photographie, Eugène Atget, Brassaï et Edward Steichen. La galerie MAGNUM (Paris) célèbre les 75 ans de l’agence avec une exposition anniversaire présentée sous le commissariat de Martin Parr. FRAENKEL (San Francisco) réunit une sélection d’artistes renommés de la galerie, avec l’introduction Carrie Mae Weems et ses images de son Louisiana Project.


SECTEUR CURIOSA – L’ART EMERGENT | 16 galeries de 9 pays | 17 artistes de 12 pays
Le secteur Curiosa, inauguré en 2015 et dédié aux artistes émergents, propose une sélection de 16 projets dont le commissariat est assuré par Holly Roussell, curatrice à l’UCCA Center for Contemporary Art, Pékin. Cette sélection comprend les présentations solo de 17 artistes venant de 12 pays différents. Certains de ces artistes, tels Elliot & Erick Jiménez (SPINELLO, Miami) et Pao Houa Her (Bockley Minneapolis) exposent en France pour la toute première fois. Cette année, Curiosa met en lumière l’interdisciplinarité des pratique s artistiques basées sur l’image ainsi que les explorations photographiques dans et au-delà des genres traditionnels du médium. La section présente trois capsules : les approches expérimentales et conceptuelles de la construction de l’image, les nouveaux (auto)portraits s’intéressant à l’histoire personnelle et aux identités intersectionnelles, et les pratiques actuelles de la photographie de paysage.

« Depuis le début du projet Curiosa, nous vivons dans un monde d’excès d’images et d’informations. En tant que curatrice, je considère que mon rôle est d’éditer ces informations, de les filtrer, mais pour être inclusive, de trouver des artistes qui ont besoin de soutien pour partager leur vision et des oeuvres qui font sens. Je considère que la mission de Curiosa est de fournir une plateforme aux artistes émergeant sur le marché mondial. Ce processus a été passionnant et révélateur pour moi et résonne profondément avec ma propre motivation : intégrer le travail d’artistes aux pratiques durables et sérieuses qui n’ont peut-être pas encore la visibilité qu’elles méritent. Neuf des seize galeries exposant cette année n’étaient encore jamais venues à Paris Photo ; il en va de même pour quasiment tous les artistes présentés. Je suis ravie de partager ces projets avec des collectionneurs et des institutions, ravie également qu’ils puissent découvrir ces artistes exceptionnels à l’aube de leur carrière commerciale. » Holly Roussell, commissaire invitée Curiosa 2022.


ELLES X PARIS PHOTO
Paris Photo poursuit son engagement en faveur des femmes photographes avec Elles x Paris Photo, un programme initié en 2018 en partenariat avec le ministère de la Culture et bénéficiant du soutien de Women In Motion, l’initiative de Kering qui promeut la visibilité des femmes artistes et leur contribution à l’histoire de la photographie. Pour cette 5e édition du parcours, Federica Chiocchetti, écrivaine, commissaire, éditrice, et récemment nommée directrice du Musée des Beaux-Arts du Locle, en Suisse, met en lumière une sélection de femmes artistes exposée à Paris Photo. 

« La sélection est aussi diversifiée qu’elle peut l’être, tant sur le plan historique que géographique, comprenant exclusivement des artistes femmes qui n’ont jamais été sélectionnées auparavant pour le parcours Elles x Paris Photo. D’un cyanotype d’un pin de terre de l’Américaine Bertha E. Jaques (1863-1941) à l’activiste italo-américaine Tina Modotti (1896-1942), qui a établi une pratique photographique dans la scène bohèmienne du Mexico dans années 1920, en passant par l’artiste radicale allemande Gabriele Stötzer (1953), qui a réalisé des oeuvres pour remettre en question le rôle des femmes dans l’Allemagne de l’Est, vous trouverez également des oeuvres pionnières plus récentes de l’artiviste sud-africaine Zanele Muholi (1972) et de l’artiste Apsáalooke (Crow) Wendy Red Star (1981). Pour cette édition, j’ai décidé d’étendre le parcours Elles x Paris Photo au secteur du livre, car il semble plus facile pour une femme de publier un livre que d’être représentée par une galerie. Cela signifie qu’il y a encore du travail à faire sur le marché de la photographie. »Federica Chiocchetti

 

La programmation 2022 – sélection

LA PLATEFORME – CONVERSATIONS
Forum expérimental : 4 jours de conversations avec des personnalités du monde de l’art et de la photographie. Le programme 2022 comprendra des conversations sur l’émergence, dirigées par Holly Roussell, commissaire du secteur Curiosa ; des discussions autour de Elles x Paris Photo organisées par Federica Chiocchetti, commissaire du Parcours. Parmi les autres conversations, les nouvelles pratiques numériques et digitales dans la photographie, le metaverse et les NFT, ainsi qu’une série de conversations animées par Alain Quemin traitant notamment de la performance.

THE ARTIST TALKS BY THE EYES
Conçus et animés par l’équipe de la revue The Eyes, les Artist Talks mettent en perspective la relation de l’artiste avec le livre dans sa pratique artistique, son approche et sa réalisation éditoriale. Dans une ambiance intimiste et conviviale, chaque artiste partage avec le public son expérience autour de sa monographie la plus récente dans un format imposé de 10 minutes suivi de Q/R avec le public. Les Artist Talks présenteront notamment Guillaume Herbaut, Seba Kurtis, Laia Abril, Martin Parr, Nigel Shaffran, Raymond Meeks et Stanley Wolukau-Wanambwa, et seront animés par Véronique Prugnaud, Marc Feustel, Émilie Lauriola et Pascale Obolo. Programmation complète à découvrir dès le 1er octobre sur le site de Paris Photo et de The Eyes.

IMAGE 3.0 – CENTRE NATIONAL DES ARTS PLASTIQUES (CNAP)
Paris Photo présente une sélection d’oeuvres issues de la commande photographique nationale Image 3.0 initiée par le Cnap en partenariat avec le Jeu de Paume. Simon Brodbeck & Lucie de Barbuat, Philippe Durand et Hanako Murakami explorent des techniques numériques innovantes, et repoussent ainsi les limites ontologiques de l’image. À travers ces différents projets dialoguent des procédés photographiques anciens et des technologies nouvelles. Tandis que les techniques argentique et numérique cohabitent avec les processus de modélisation informatique 3D et de numérisation chez Brodbeck & de Barbuat, l’oeuvre de Philippe Durand met en exergue un système inédit d’impression photographique 2.5D, en bas-relief. Hanako Murakami dote son installation vidéo de capteurs oculaires afin de faire du spectateur un agent actif de l’oeuvre. Cette sélection d’Image 3.0 propose ainsi une actualisation des modalités de production des images et du regard porté sur elles.

A DIFFERENT LENS : UNE SÉLECTION DE PHOTOGRAPHIES CÉLÈBRES ET RÉCENTES, ISSUES DE LA JPMORGAN CHASE ART COLLECTION – J. P. MORGAN
Pour célébrer sa 11e année en tant que partenaire officiel de Paris Photo, J.P. Morgan Banque Privée est fière de partager une sélection de photographies célèbres issues de la JPMorgan Chase Art Collection, spécialement choisie pour Paris Photo. A Different Lens reflète 60 ans de réalisations et d’oeuvres photographiques couvrant un large éventail de sujets, techniques et cultures. La sélection de cette année associe des images emblématiques et des artistes de renom, en mettant l’accent sur les femmes artistes, en lien avec la thématique de Paris Photo 2022.

ARASH HANAEI & MORAD MONTAZAMI – HANTOLOGIE SUBURBAINE – BMW ART MAKERS
L’installation Hantologie suburbaine, entre images fixes, vidéo, design 3D et images dématérialisées, explore les espaces complexes comme le Metaverse, à travers l’architecture utopiste des années 1970. L’internet trouve dans la banlieue un double spéculatif, le miroir déformant de ses propres paysages standardisés ; la banlieue trouve dans l’internet une machine à remonter le temps, le prolongement inattendu, de ses utopies évanouies.

PASSAGERS, INSTALLATION D’ANNE-CHARLOTTE FINEL – LVMH MÉTIERS D’ART
L’installation Passagers de l’artiste Anne-Charlotte Finel, résidente LVMH Métiers d’Art 2022, est un élan poétique et chimérique vers l’animalité. De son voyage autour du monde dans les fermes de crocodiles, d’alligators, de veaux et de vers à soie, elle nous emmène au plus proche de la peau, des yeux, des corps sous un prisme macroscopique où les effets d’échelle renvoient à une interprétation du vivant. Une plongée dans un bestiaire fantasmé, en mutation et en devenir.

LE PRIX DU LIVRE PHOTOGRAPHIQUE PARIS PHOTO – APERTURE FOUNDATION
Initié en novembre 2012 par la Fondation Aperture et Paris Photo, le Prix du Livre rend hommage à la contribution du livre photo, à l’histoire et à l’évolution de la photographie. Cette année, Aperture Foundation et Paris Photo sont heureux de célébrer les 10 ans du prix. Trois prix seront remis le vendredi 11 novembre à Paris Photo : Premier livre, Livre de l’année, et Catalogue photographique de l’année. Le lauréat de la première catégorie Prix du Premier livre recevra une dotation de 10 000 $. Une mention spéciale sera attribuée aux lauréats des deux autres catégories. La sélection des 35 ouvrages retenus sera annoncée le 3 octobre et exposée pendant la foire. La sélection de livres sera proposée après Paris Photo dans d’autres lieux.

CARTE BLANCHE – ÉTUDIANTS 2022, UNE PLATEFORME POUR LA PHOTOGRAPHIE EMERGENTE
Paris Photo, Picto Foundation et SNCF Gares & Connexions s’associent pour la 6e année pour développer une plateforme de de découvertes, de visibilité, d’échanges et de rencontres destinée aux jeunes talents, en master ou licence des écoles de photographie et d’arts visuels européennes. Les projets des 4 étudiants sélectionnés, parmi plus de 100 écoles européennes, seront présentés au public dans le cadre d’une exposition à la gare de Lyon à Paris cet automne, ainsi que pendant Paris Photo dans un espace dédié de la foire. Les lauréats 2022: Alessandra Leta (Université de Bâle, Suisse), Jérémie Danon (Beaux-Arts de Paris, France), Philip Tsetinis (University of Applied Arts de Vienne, Autriche) et Sumi Anjuman (Académie Royale des Beaux-Arts de La Haye, Pays-Bas).

ATELIER DE RESTAURATION DE LA VILLE DE PARIS (ARCP)
Pour la deuxième année consécutive, la Ville de Paris sera présente à Paris Photo avec un stand pédagogique qui présentera les grandes actions de son service de conservation-restauration des photographies (ARCP), avec un focus en 2022 sur les altérations spécifiques aux photographies. L’ARCP préserve et restaure le patrimoine photographique de la Ville de Paris, qui détient plus de 16 millions de photographies conservées dans les musées, bibliothèques spécialisées et archives. Des membres de l’équipe de l’ARCP seront disponibles sur le stand pour partager leur savoir-faire particulier et proposer des ateliers pour les professionnels comme pour les familles (identification des procédés photographiques, diagnostics d’état de conservation des photographies, etc.) Seront exposées également des photographies inédites provenant des fonds remarquables des bibliothèques et musées de la Ville de Paris qui témoigneront de la fragilité matérielle de ce médium et de la nécessité de ces expertises pour assurer leur pérennité.



L’ensemble du programme est à découvrir sur   https://www.parisphoto.com/fr-fr/programme.html