Partage


“Pharaon des Deux Terres“ 
L’épopée africaine des rois de Napata

au Louvre – Hall Napoléon, Paris

du 28 avril au 25 juillet 2022

Louvre


Interview de Vincent Rondot, directeur du département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre et commissaire de l’exposition, par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 26 avril 2022, durée 18’53. © FranceFineArt.

PODCAST –  Interview de Vincent Rondot, directeur du département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre et commissaire de l’exposition,


par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 26 avril 2022, durée 18’53.
© FranceFineArt.

son à insérer (click sur remplacer et changer à partir d’un url)

previous arrow
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
next arrow
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
Pharaon des Deux Terres; LՎpopŽe africaine des rois de Napata
previous arrow
next arrow
©Anne-Fréderique Fer, présentation presse avec Vincent Rondot, le 26 février 2022.

Statue assise de Montouemhat, 25e dynastie (780 - 656 av. J.-C.). Berlin, Ägyptisches Museum. © BPK, Berlin, dist. RMNGrand Palais / Sandra Steiss.
Statue assise de Montouemhat, 25e dynastie (780 – 656 av. J.-C.). Berlin, Ägyptisches Museum. © BPK, Berlin, dist. RMNGrand Palais / Sandra Steiss.
Psammétique II. Paris, Jacquemart-André (Musée). © Musée Jacquemart-André – Institut de France © Studio Sébert Photographes.
Psammétique II. Paris, Jacquemart-André (Musée). © Musée Jacquemart-André – Institut de France © Studio Sébert Photographes.

Extrait du communiqué de presse :



Pied de lit funéraire en bronze. El-Kourrou. Khartoum, Sudan National Museum SNM 1900. © Musée du Louvre / Christian Décamps.
Pied de lit funéraire en bronze. El-Kourrou. Khartoum, Sudan National Museum SNM 1900. © Musée du Louvre / Christian Décamps.
Vue de bateaux de l’expédition Bankès devant les deux temples d’Abou Simbel par Linant de Bellefonds. Paris, musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes. © Musée du Louvre / Christian Décamps.
Vue de bateaux de l’expédition Bankès devant les deux temples d’Abou Simbel par Linant de Bellefonds. Paris, musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes. © Musée du Louvre / Christian Décamps.
Enseigne divine au sphinx du roi Taharqa debout sur un pavois. Paris, musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes. © Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais / Christian Décamps.
Enseigne divine au sphinx du roi Taharqa debout sur un pavois. Paris, musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes. © Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais / Christian Décamps.
Cratère corinthien à décor de cavaliers. Vers 590-575 av. J.-C. Paris, Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines. © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle.
Cratère corinthien à décor de cavaliers. Vers 590-575 av. J.-C. Paris, Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines. © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle.

Commissariat : 

Vincent Rondot, directeur du département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre, assisté de Faïza Drici et Nadia Licitra, chargées de mission 

et d’Hélène Guichard, conservateur au département des Antiquités égyptiennes.




Au VIIIe siècle avant J.-C., l’Égypte est instable et divisée. La brillante dynastie des Ramsès n’est plus. La Nubie, longtemps dominée par l’Égypte, prend son indépendance et le royaume de Kouch s’y constitue, tout imprégné de l’idéologie, de l’art et de la religion pharaoniques. Sa capitale se situe àNapata, près de la Montagne Pure du Djebel Barkal, dans la région de la quatrième cataracte duNil, au coeur du Soudan actuel.

Vers 720 avant J.-C., le roi de kouch Piânkhy part de Napata à la conquête du nord de la vallée et de l’Égypte. Ses successeurs créent un royaume des Deux Terres en unifiant l’Égypte et le pays de Kouch. Ils fondent en Égypte la 25e dynastie, dite kouchite, qui règne jusqu’en 655 avant J.-C. sur un immense territoire s’étendant du delta du Nil jusqu’au confluent du Nil Blanc et du Nil Bleu.

L’exposition met en lumière le rôle de premier plan de ce vaste royaume, qui dans l’Antiquité, était la porte de l’Afrique. Elle raconte l’épopée que fut cette conquête de toute la vallée, le règne du plus célèbre de ces rois, Taharqa, cité dans la Bible et enfin la défaite du dernier pharaon de la 25e dynastie Tanouétamani, devant les Assyriens.

Après la perte de toute une partie de son territoire, la royauté kouchite conserve pour autant son fief au Soudan et donne naissance au royaume napatéen dont le patrimoine se transmet vers 300 avant J.-C. à l’empire de Méroé.

La 25e dynastie a contribué au renouvellement de la production artistique, qui avec la 26e dynastie, renouera avec la splendeur du Nouvel Empire. Cette exposition est l’occasion de révéler au grand public des objets spectaculaires : stèles et statues monumentales en granit, statuettes en bronze et or, amulettes ; objets dont certains sont sortis de fouille ces dernières années.

Enfin, l’une des originalités de cette exposition est la présentation des répliques des statues de Doukki Gel, découvertes en 2003, telles qu’on peut les reconstituer au sortir de l’atelier des sculpteurs kouchites.

Cette exposition riche en hiéroglyphes commémore au Louvre l’anniversaire du bicentenaire de leur déchiffrement par Champollion en 2022. En faisant le lien avec la mission archéologique du musée du Louvre au Soudan, qui pendant 10 ans a fouillé le site de Mouweis et étudie désormais El-Hassa, 30 km plus au nord et non loin des pyramides de Méroé, Pharaon des Deux Terres prend la suite de l’exposition Méroé, un empire sur le Nil, présentée au Louvre en 2010.





Catalogue de l’exposition – #PharaonDesDeuxTerres
PHARAON DES DEUX TERRES. L’épopée africaine des rois de Napata.
Sous la direction de Vincent Rondot, assisté de Faïza Drici. Coédition : Louvre éditions / El Viso.

Stèle du vice roi de Kouch Ousersatet, directeur des territoires du Sud. Paris, musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes E 17341. © Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais / Hervé Lewandowski.
Stèle du vice roi de Kouch Ousersatet, directeur des territoires du Sud. Paris, musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes E 17341. © Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais / Hervé Lewandowski.
Elément de pectoral à l’image du dieu bélier Amon sur le lotus. Paris, musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes, E 11074. © Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais / Christian Décamps.
Elément de pectoral à l’image du dieu bélier Amon sur le lotus. Paris, musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes, E 11074. © Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais / Christian Décamps.
Egide à tête de lionne au nom du roi de Boubastis et de Ranefer Osorkon IV. Paris, musée du Louvre. Département des Antiquités égyptiennes © Musée du Louvre dist. RMN-Grand Palais / Christian Décamps.
Egide à tête de lionne au nom du roi de Boubastis et de Ranefer Osorkon IV. Paris, musée du Louvre. Département des Antiquités égyptiennes © Musée du Louvre dist. RMN-Grand Palais / Christian Décamps.
Le roi Taharqa et le faucon Hémen. Paris, musée du Louvre. Département des Antiquités égyptiennes. © Musée du Louvre, dist. RMN - Grand Palais / Christian Décamps.
Le roi Taharqa et le faucon Hémen. Paris, musée du Louvre. Département des Antiquités égyptiennes. © Musée du Louvre, dist. RMN – Grand Palais / Christian Décamps.