Partage


“Marlene Dumas“
Spleen de Paris – Conversations

au Musée d’Orsay, Paris

du 12 octobre 2021 au 30 janvier 2022

Musée d’Orsay


previous arrow
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
next arrow
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
Marlene Dumas
previous arrow
next arrow
©Anne-Fréderique Fer, présentation presse avec Donatien Grau, le 11 octobre 2021.

Interview de Donatien Grau, conseiller pour les programmes contemporains au musée d’Orsay, par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 11 octobre 2021, durée 8’40. © FranceFineArt.

PODCAST Interview de Donatien Grau, conseiller pour les programmes contemporains au musée d’Orsay,

par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 11 octobre 2021, durée 8’40.
© FranceFineArt.

son à insérer (click sur remplacer et changer à partir d’un url)

Extrait du communiqué de presse :


Marlene Dumas, Charles Baudelaire, 2020. Oil on canvas, 40 x 30 cm. Courtesy Marlene Dumas. Photo : © Peter Cox, Eindhoven.
Marlene Dumas, Charles Baudelaire, 2020. Oil on canvas, 40 x 30 cm. Courtesy Marlene Dumas. Photo : © Peter Cox, Eindhoven.
Marlene Dumas, Jeanne Duval, 2020. Oil on canvas, 40 x 50 cm. Courtesy Marlene Dumas. Photo : © Peter Cox, Eindhoven.
Marlene Dumas, Jeanne Duval, 2020. Oil on canvas, 40 x 50 cm. Courtesy Marlene Dumas. Photo : © Peter Cox, Eindhoven.
Marlene Dumas, The Origin of Painting (The Double Room), 2018. Oil on canvas, 300 x 100 cm. Courtesy Marlene Dumas . Photo : © Peter Cox, Eindhoven.
Marlene Dumas, The Origin of Painting (The Double Room), 2018. Oil on canvas, 300 x 100 cm. Courtesy Marlene Dumas . Photo : © Peter Cox, Eindhoven.
Marlene Dumas, Bottle, 2020. Oil on canvas, 50 x 40 cm. Courtesy Marlene Dumas. Photo : © Peter Cox, Eindhoven.
Marlene Dumas, Bottle, 2020. Oil on canvas, 50 x 40 cm. Courtesy Marlene Dumas. Photo : © Peter Cox, Eindhoven.

Projet conçu par l’artiste, en collaboration avec Donatien Grau, conseiller pour les programmes contemporains au musée d’Orsay, dans le cadre de l’Année Baudelaire.




Pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Baudelaire (1821-1867), l’artiste Marlene Dumas (née en 1953 à Cape Town, vit et travaille à Amsterdam) a réalisé une série de peintures inspirées du Spleen de Paris, présentées au musée d’Orsay cet automne.



L’oeuvre de Marlene Dumas est nourrie de ses lectures passionnées, fragmentaires, de poésie, et de littérature.



Ce projet est né de sa collaboration avec l’écrivain et traducteur Hafid Bouazza (1970-2021), avec qui elle avait auparavant réalisé une édition de Vénus et Adonis de Shakespeare. Suite à cette collaboration, Marlene Dumas et Hafid Bouazza ont initié un nouveau projet autour du Spleen de Paris, qui a donné naissance à quinze peintures, toutes inspirées de Baudelaire : on y voit notamment des portraits de Charles Baudelaire et de Jeanne Duval, mais aussi des motifs issus des poèmes – le rat, la bouteille – et des oeuvres peintes directement en lien avec un poème – tels « La Dame d’Uruk », « Le joujou du pauvre », « Le désespoir de la vieille. »



Cet ensemble permet de ressentir l’inspiration créatrice que représente Baudelaire pour une des plus grandes peintres vivantes. Il permet aussi de découvrir les multiples formes de peinture que pratique Marlene Dumas : d’oeuvres très précisément peintes – notamment les portraits – des gestes picturaux contrôlés et transformés, l’artiste ne cesse d’expérimenter de nouvelles manières de peindre, et « Le Spleen de Paris » représente un noyau poétique pour sa création. En contrepoint du « Spleen de Paris », le musée d’Orsay présentera « Conversations » de Marlene Dumas, un dialogue de trois oeuvres clefs de l’artiste avec des oeuvres des collections.



Les peintures et les dessins de Marlene sont articulés autour de la figure et du visage humains, avec un intérêt particulier pour la relation entre image et texte. Ses expositions personnelles incluent Double Takes, Zeno X, Anvers, 2020; Myths & Mortals, David Zwirner, New York, 2018; The Image as Burden, Tate Modern, Londres, 2015; Measuring Your Own Grave, Museum of Modern Art, New York, 2008–2009; Nom de Personne, Centre Pompidou, Paris, 2001.

Marlene Dumas, Rat, 2020. Oil on canvas, 30 x 40 cm. Courtesy Marlene Dumas. Photo : © Peter Cox, Eindhoven.
Marlene Dumas, Rat, 2020. Oil on canvas, 30 x 40 cm. Courtesy Marlene Dumas. Photo : © Peter Cox, Eindhoven.
Marlene Dumas, Hafid Bouazza, 2020. Oil on canvas, 50 x 40 cm. Courtesy Marlene Dumas. Photo : © Peter Cox, Eindhoven.
Marlene Dumas, Hafid Bouazza, 2020. Oil on canvas, 50 x 40 cm. Courtesy Marlene Dumas. Photo : © Peter Cox, Eindhoven.