Partage


“a ppr oc he“ 6e édition
Un salon dédié à l’expérimentation du médium photographique

au 40 rue de Richelieu [Le Molière], Paris

du 10 au 13 novembre 2022

approche


Interview de Emilia Genuardi, fondatrice et directrice d'a ppr oc he, par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 2 novembre 2022, durée 12’23. © FranceFineArt.

PODCAST –  Interview de Emilia Genuardi, fondatrice et directrice d’ a ppr oc he,


par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 2 novembre 2022, durée 12’23.
© FranceFineArt.

son Ă  insĂ©rer (click sur remplacer et changer Ă  partir d’un url)

previous arrow
00
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
07-DSC_2750
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
10-DSC_2760
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
next arrow
00
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
07-DSC_2750
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
10-DSC_2760
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
Ă’a ppr oc heĂ’ 6e ÂŽdition
previous arrow
next arrow
©Anne-Fréderique Fer, journée professionnelle, le 9 novembre 2022.
Caroline Rivalan, Troisième œil, 2022. Impressions UV sur plexi, leds colorées, bois, 40 x 50 cm, Pièce unique. Photo © François Fernandez. © Caroline Rivalan / Courtesy Galerie Eva Vautier.
Caroline Rivalan, Troisième œil, 2022. Impressions UV sur plexi, leds colorées, bois, 40 x 50 cm, Pièce unique. Photo © François Fernandez. © Caroline Rivalan / Courtesy Galerie Eva Vautier.
Baptiste Rabichon, Chirales, 2019. Impression jet d’encre, Edition de 4 en format unique (A4x2, A2x2, A1x2, A0x2). © Baptiste Rabichon / Courtesy Galerie Binome.
Baptiste Rabichon, Chirales, 2019. Impression jet d’encre, Edition de 4 en format unique (A4x2, A2x2, A1x2, A0x2). © Baptiste Rabichon / Courtesy Galerie Binome.
Alice Quaresma, In the Long Run, 2022. Photographie, impression sur papier coton avec peinture acrylique, 50 x 45 cm, Pièce unique. © Alice Quaresma / Courtesy Sobering Galerie.
Alice Quaresma, In the Long Run, 2022. Photographie, impression sur papier coton avec peinture acrylique, 50 x 45 cm, Pièce unique. © Alice Quaresma / Courtesy Sobering Galerie.

Extrait du communiqué de presse :

 

Matthieu Boucherit, Matrices (extrait), 2019 - 2022. 56 écrans de sérigraphie textile, 56 x 46cm chaque. Installation 1/1 + 1 édition individuelle + 1 épreuve d’artiste. Photo : © Salim Santa Lucia. © Matthieu Boucherit / Courtesy Galerie Eric Mouchet.
Matthieu Boucherit, Matrices (extrait), 2019 – 2022. 56 Ă©crans de sĂ©rigraphie textile, 56 x 46cm chaque. Installation 1/1 + 1 Ă©dition individuelle + 1 Ă©preuve d’artiste. Photo : © Salim Santa Lucia. © Matthieu Boucherit / Courtesy Galerie Eric Mouchet.
Matt Saunders, Drawing (You must change your life), 2020. Tirage aux sels d’argent, 35,5 x 28 cm. Pièce unique. © Matt Saunders / Courtesy de l’artiste.
Matt Saunders, Drawing (You must change your life), 2020. Tirage aux sels d’argent, 35,5 x 28 cm. Pièce unique. © Matt Saunders / Courtesy de l’artiste.
Manon Lanjouère, Emiliania huxleyi, 2022. Cyanotype sur verre et émulsion vinylique fluorescente, 20 x 20 cm, édition de 3 + 2 épreuves d’artiste. © Manon Lanjouère / Courtesy Galerie du jour agnès b.
Manon Lanjouère, Emiliania huxleyi, 2022. Cyanotype sur verre et émulsion vinylique fluorescente, 20 x 20 cm, édition de 3 + 2 épreuves d’artiste. © Manon Lanjouère / Courtesy Galerie du jour agnès b.
Liz Nielsen, Pyramid, 2019. Photogramme analogique sur papier chromogène Fujiflex, 50,5 x 75,1 cm, Pièce unique. © Liz Nielsen / Courtesy Black Box Projects.
Liz Nielsen, Pyramid, 2019. Photogramme analogique sur papier chromogène Fujiflex, 50,5 x 75,1 cm, Pièce unique. © Liz Nielsen / Courtesy Black Box Projects.
Javier Hirschfeld Moreno, Profile, 2022 [Queering 2]. Photographie de carte de visite du XIXe siècle, découpe laser et papier Hahnemühle Matt Fibre 240 g/m², 29,5 x 22,4 cm encadrée, Pièce unique. © Javier Hirschfeld Moreno / Courtesy Open Doors Gallery.
Javier Hirschfeld Moreno, Profile, 2022 [Queering 2]. Photographie de carte de visite du XIXe siècle, découpe laser et papier Hahnemühle Matt Fibre 240 g/m², 29,5 x 22,4 cm encadrée, Pièce unique. © Javier Hirschfeld Moreno / Courtesy Open Doors Gallery.
Isabelle Wenzel, Dual 6, 2022. Impression jet d’encre Fine art sur papier Hahnemühle Photo Luster - Matt 290 g/m2, 52 x 40 cm, Edition de 5. © Isabelle Wenzel / Courtesy of Galerie Bart.
Isabelle Wenzel, Dual 6, 2022. Impression jet d’encre Fine art sur papier HahnemĂĽhle Photo Luster – Matt 290 g/m2, 52 x 40 cm, Edition de 5. © Isabelle Wenzel / Courtesy of Galerie Bart.
Daisuke Yokota, Untitled, from Sediment, 2019. Tirage à encres pigmentaires sur papier coton. 72 x 90 cm. Édition de 4. © Daisuke Yokota / Courtesy Kominek Gallery.
Daisuke Yokota, Untitled, from Sediment, 2019. Tirage à encres pigmentaires sur papier coton. 72 x 90 cm. Édition de 4. © Daisuke Yokota / Courtesy Kominek Gallery.

Emilia Genuardi, fondatrice et directrice





Introduction
par Emilia Genuardi – Directrice, Fondatrice


La sixième édition du salon a ppr oc he repousse les frontières et s’internationalise.

Le salon accueillera quatorze solo shows et un duo. Neuf artistes venant du Mexique, d’Espagne, d’Amérique, du Brésil, de la Belgique, d’Allemagne et du Japon et sept galeries étrangères en provenance des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de la Belgique, de Suisse, d’Allemagne et des Pays-Bas. Une mixité qui prouve à quel point la photographie expérimentale est aujourd’hui représentée et valorisée. Le salon a ppr oc he est fier de s’en faire l’écho et de participer à son rayonnement depuis six ans.

Certains artistes sont eux-mêmes collectionneurs, et façonnent une seconde vie à leur propre collection. Javier Hirschfeld Moreno [ES], à travers sa collection de cartes de visites des années 1860, explore l’identité et l’invisibilité queer en mêlant à ces images anciennes les photographies de profils d’applications de rencontre gays souvent revisitées par des paysages pour des soucis de discrétion. Jonathan Rosić [BE], quant à lui, recontextualise à l’encre de Chine des gros plans de sa collection d’images anciennes promotionnelles d’inventions.

L’accumulation d’images a un rôle important dans l’oeuvre de Matt Saunders [USA] : il part d’un corpus de photographies intimes de corps et de gestes prises par des peintres du XIXe siècle. Saunders utilise ensuite différents matériaux photographiques et la peinture pour « dessiner » directement sur la surface sensible.

Sans les accumuler, l’artiste français Matthieu Boucherit travaille lui aussi avec les images des autres, et dévoile une réflexion sur la représentation du pouvoir, tissant des liens entre une histoire des techniques de reproductions et la répétition des motifs.

L’on retrouve chaque année des artistes qui explorent, chacun de manière singulière, les concepts essentiels de la photographie par l’enregistrement de la lumière sur la surface sensible. Le photogramme est encore une fois à l’honneur.

Coloriste dans l’âme, l’américaine Liz Nielsen, à travers ses « peintures lumineuses », dévoile une discussion performative entre la lumière et le papier photosensible. La mexicaine Fabiola Menchelli pousse plus loin l’interaction du papier avec la lumière pour aboutir à des oeuvres pliées et sculpturales. Enfin, Baptiste Rabichon [FR] nous dévoile une singulière actualisation du photogramme, revisitée à l’aune de notre rapport compulsif à la technologie.

Tel un alchimiste, Daisuke Yokota [JP] fait abstraction non seulement de l’appareil photo, mais de source de lumière aussi à travers de pures réactions chimiques. En résultent des oeuvres abstraites en couleur qui évoquent la libération de l’émulsion sensible.

Fasciné par la matérialité de la chimie, sélectionné en 2021 pour la quatrième édition d’a ppr oc he, Lucas Leffler [BE] présente le projet lauréat de la résidence PICTO LAB / Expérimenter l’image, pour lequel il tend à élargir une pratique expérimentale du médium photographique à d’autres formes comme la sculpture ou l’installation.

Caroline Rivalan [FR] interroge l’exploitation du corps féminin en milieu hospitalier à la fin du XIXe siècle, en croisant visages et folie ; alors qu’ Isabelle Wenzel [DE] s’intéresse à la matérialité du corps humain pour mettre en lumière sa qualité sculpturale.

Se projeter dans le monde de demain, et raconter l’inconnu. À la suite d’une résidence à bord de la goélette Tara, Manon Lanjouère [FR] offre une nouvelle forme au monde détruit de demain en réinventant sa structure. La brésilienne Alice Quaresma [BR] se base sur ses propres archives photographiques personnelles, pour, alliant peinture et texture, réinvestir ses souvenirs. Vincent Fournier & Sébastien Gaxie [fR], duo lauréat du Prix Swiss Life à 4 mains, nous proposent une interrogation poétique sur la transformation du vivant.

Alors que Marc-Antoine Garnier [fR] s’attache à « déconstruire le réel », utilisant les phénomènes naturels comme réflexion pour la matérialité de l’image, il explore les frontières entre la sculpture et la photographie.

Tous ces artistes talentueux sont reprĂ©sentĂ©s par des galeries françaises et internationales. Si nombre d’entre elles signent cette annĂ©e leur première participation : Galerie Eva Vautier (Nice, France), Open Doors et Black Box Projects (Londres, Royaume Unis), Sobering (Paris, France), Archiraar (Bruxelles, Belgique), Analix Forever (GenĂŞve, Suisse), Marshall Gallery (Los Angelès, AmĂ©rique), Galerie du Jour agnès b. (Paris, France) et Kominek Gallery (Berlin, Allemagne) ; d’autres, que je remercie chaleureusement pour leur confiance, nous sont fidèles depuis la première Ă©dition : Binome (Paris, France) et la Galerie Eric Mouchet (Paris, France). L’équipe du salon est Ă©galement heureuse d’accueillir Ă  nouveau au sein du Molière la Galerie Bacqueville (Lille, France) et Gallery Bart (Amsterdam, Pays-Bas), ainsi que The Ravestijn Gallery (Amsterdam, Pays-Bas) et Intervalle (Paris, France), qui soutiendront respectivement Vincent Fournier dans le cadre du Prix Swiss Life Ă  4 mains et Lucas Leffler pour son rendu de rĂ©sidence PICTO LAB / ExpĂ©rimenter l’image.

Enfin, la 6e édition du salon accueillera Michel Poivert et les Éditions Textuel à l’occasion du lancement du livre Contre-culture dans la photographie, dans lequel l’auteur explore une sélection de photographes prenant le contre-pied des nouveaux standards de l’image, à l’instar d’a ppr oc he, dont bon nombre d’artistes ont d’ailleurs été présentés dans les éditions passées du salon.

Toute l’équipe du salon a ppr oc he se réjouit à l’idée de vous retrouver du 10 au 13 novembre prochain, au Molière à Paris.

Emilia Genuardi – Directrice, Fondatrice

Les Artistes 

01 Matthieu Boucherit [fr] Galerie Eric Mouchet [fr]

02 Marc-Antoine Garnier [fr] Galerie Bacqueville [fr / nl]

03 Manon Lanjouère [fr] Galerie du jour agnès b. [fr]

04 Fabiola Menchelli [MX] Marshall Gallery [us]

05 Javier Hirschfeld Moreno [es] Open Doors Gallery [uk]

06 Liz Nielsen [us] Black Box Projects [uK]

07 Alice Quaresma [br] Sobering Galerie [fr]

08 Baptiste Rabichon [fr] Galerie Binome [fr]

09 Caroline Rivalan [fr] Galerie Eva Vautier [fr]

10 Jonathan Rosić [be] Archiraar Gallery [be]

11 Matt Saunders [us] Analix Forever [ch]

12 Isabelle Wenzel [de] Galerie Bart [nl]

13 Daisuke Yokota [jp] Kominek Gallery [de]

14 Vincent Fournier et SĂ©bastien Gaxie [fr] Prix Swiss Life Ă  4 Mains [fr]

15 Lucas Leffler [be] RĂ©sidence PICTO LAB [fr]



LANCEMENT DU LIVRE Contre-culture dans la photographie contemporaine Michel Poivert, Éditions Textuel

Les informations pratiques :



Horaires d’ouverture au public, entrée libre sur réservation obligatoire, à partir du 15 octobre 2022 sur  http://www.approche.paris

Jeudi 10 novembre 2022, 13h – 20h Ouvert au public, sur réservation
Vendredi 11 novembre 2022, 13h – 20h Ouvert au public, sur réservation
Samedi 12 novembre 2022, 13h – 20h Ouvert au public, sur réservation
Dimanche 13 novembre 2022, 13h – 18h Ouvert au public, sur réservation