Partage


“Exposition universelle de 1900“ 
Des décors aquarellés retrouvés

au MAD, musée des Arts Décoratifs, Paris

du 1er au 13 novembre 2022

MaD


Interview de Astrid Grange, assistante de conservation au dĂ©partement XIXe siĂšcle − Art nouveau MusĂ©e des Arts dĂ©coratifs, et commissaire de l’exposition, par Anne-FrĂ©dĂ©rique Fer, Ă  Paris, le 2 novembre 2022, durĂ©e 15’24. © FranceFineArt.

PODCAST –  Interview de Astrid Grange, assistante de conservation au dĂ©partement XIXe siĂšcle − Art nouveau MusĂ©e des Arts dĂ©coratifs, et commissaire de l’exposition,


par Anne-FrĂ©dĂ©rique Fer, Ă  Paris, le 2 novembre 2022, durĂ©e 15’24.
© FranceFineArt.

son Ă  insĂ©rer (click sur remplacer et changer Ă  partir d’un url)

previous arrow
00
Exposition universelle de 1900; Des dŽcors aquarellŽs retrouvŽs
Exposition universelle de 1900; Des dŽcors aquarellŽs retrouvŽs
Exposition universelle de 1900; Des dŽcors aquarellŽs retrouvŽs
Exposition universelle de 1900; Des dŽcors aquarellŽs retrouvŽs
Exposition universelle de 1900; Des dŽcors aquarellŽs retrouvŽs
Exposition universelle de 1900; Des dŽcors aquarellŽs retrouvŽs
next arrow
00
Exposition universelle de 1900; Des dŽcors aquarellŽs retrouvŽs
Exposition universelle de 1900; Des dŽcors aquarellŽs retrouvŽs
Exposition universelle de 1900; Des dŽcors aquarellŽs retrouvŽs
Exposition universelle de 1900; Des dŽcors aquarellŽs retrouvŽs
Exposition universelle de 1900; Des dŽcors aquarellŽs retrouvŽs
Exposition universelle de 1900; Des dŽcors aquarellŽs retrouvŽs
previous arrow
next arrow
©Anne-FrĂ©derique Fer, visite de l’exposition avec Astrid Grange, le 2 novembre 2022.

Extrait du communiqué de presse :

 

Salon du bois, Pavillon de l’Union centrale des arts dĂ©coratifs pour l’Exposition universelle de 1900. © Les Arts DĂ©coratifs / Photo : Christophe DelliĂšre.
Salon du bois, Pavillon de l’Union centrale des arts dĂ©coratifs pour l’Exposition universelle de 1900. © Les Arts DĂ©coratifs / Photo : Christophe DelliĂšre.
Georges RĂ©mon (1855-1931) et EugĂšne Morand (1853-1930), Projet de bibliothĂšque Concours de l’Ucad en vue de l’Exposition universelle de 1900, 1895. © Les Arts DĂ©coratifs / Photo : Christophe DelliĂšre.
Georges RĂ©mon (1855-1931) et EugĂšne Morand (1853-1930), Projet de bibliothĂšque Concours de l’Ucad en vue de l’Exposition universelle de 1900, 1895. © Les Arts DĂ©coratifs / Photo : Christophe DelliĂšre.
Georges RĂ©mon (1855-1931) et EugĂšne Morand (1853-1930), Projet de galerie avec vitraux reprĂ©sentant des paons. Concours de l’Ucad en vue de l’Exposition universelle de 1900, 1895. © Les Arts DĂ©coratifs / Photo : Christophe DelliĂšre.
Georges RĂ©mon (1855-1931) et EugĂšne Morand (1853-1930), Projet de galerie avec vitraux reprĂ©sentant des paons. Concours de l’Ucad en vue de l’Exposition universelle de 1900, 1895. © Les Arts DĂ©coratifs / Photo : Christophe DelliĂšre.
Alexandre Sandier (1843-1916). Projet de galerie. Concours de l’Ucad en vue de l’Exposition universelle de 1900. 1895 © Les Arts DĂ©coratifs / Photo : Christophe DelliĂšre.
Alexandre Sandier (1843-1916). Projet de galerie. Concours de l’Ucad en vue de l’Exposition universelle de 1900. 1895 © Les Arts DĂ©coratifs / Photo : Christophe DelliĂšre.

Commissaire :

Astrid Grange, Assistante de conservation au dĂ©partement XIXe siĂšcle − Art nouveau MusĂ©e des Arts dĂ©coratifs





Le musĂ©e des Arts dĂ©coratifs prĂ©sente, du 1er au 13 novembre 2022, de grands dessins aquarellĂ©s, rĂ©cemment redĂ©couverts, exĂ©cutĂ©s dans le cadre du concours organisĂ© en 1895 par l’Union centrale des arts dĂ©coratifs ou Ucad, aujourd’hui Les Arts DĂ©coratifs, pour concevoir son pavillon pour l’Exposition universelle de 1900. L’exposition rĂ©vĂšle 25 dessins issus des deux projets primĂ©s, le premier signĂ© Georges RĂ©mon et EugĂšne Morand et le second, Alexandre Sandier. Le « salon 1900 » ou « salon du Bois », unique vestige remontĂ© en 1905 au musĂ©e, est exceptionnellement ouvert au public pendant la durĂ©e de cette exposition de dessins inĂ©dits organisĂ©e Ă  l’occasion du Salon Fine Arts Paris & La Biennale.


Avec ce « concours spĂ©cial pour la dĂ©coration du cabinet d’un amateur d’objets d’art moderne », l’Ucad cherchait alors Ă  « doter notre siĂšcle d’un style ». Les douze projets reçus furent exposĂ©s de façon anonyme au palais de l’Industrie en juin 1895. Les deux projets primĂ©s ont Ă©tĂ© conservĂ©s au musĂ©e, mais leur histoire s’était perdue et ils Ă©taient tombĂ©s dans l’anonymat. La redĂ©couverte de ces grandes feuilles exĂ©cutĂ©es par Georges RĂ©mon, EugĂšne Morand et Alexandre Sandier, richement ornementĂ©es, nous plonge dans cette Ă©poque charniĂšre de la fin du XIXe siĂšcle Ă  la recherche d’un style « nouveau » et pourtant toujours empreint de rĂ©fĂ©rences au passĂ©. Leur prĂ©sentation met en lumiĂšre les projets qui auraient dĂ» ĂȘtre rĂ©alisĂ©s en lieu et place de celui de l’architecte dĂ©corateur Georges Hoentschel, finalement dĂ©signĂ© pour Ă©difier le pavillon de l’Ucad pour l’Exposition universelle de 1900.


Pour le concours, les dessins Ă©taient anonymes, mais un indice devait permettre d’identifier les candidats une fois le choix du jury effectuĂ©. L’Ucad dĂ©cerne le premier prix au projet nommĂ© Pro Arte de Georges RĂ©mon (1855-1931) et EugĂšne Morand (1853-1930). Elle attribue Ă©galement une premiĂšre prime Ă  Alexandre Sandier (1843-1916) pour son projet symbolisĂ© par une marguerite d’or, apposĂ©e sur le montage des dessins. ÉlĂšve et neveu du dessinateur et architecte EugĂšne Prignot, Georges RĂ©mon publie de nombreux recueils de dĂ©coration d’intĂ©rieur. Artiste protĂ©iforme, plus connu dans le milieu du thĂ©Ăątre, EugĂšne Morand entre, quant Ă  lui, Ă  l’École des arts dĂ©coratifs en 1908 en tant que professeur de peinture dĂ©corative et en devient le directeur de 1910 Ă  1926. Alexandre Sandier, enfin, est d’abord employĂ© par la maison d’ébĂ©nisterie Krieger comme architecte dĂ©corateur avant de devenir le directeur des travaux d’art Ă  la manufacture de SĂšvres de 1897 Ă  1916.

Alexandre Sandier (1843-1916), Projet de verriĂšre de la galerie. Concours de l’Ucad en vue de l’Exposition universelle de 1900, 1895. © Les Arts DĂ©coratifs / Photo : Christophe DelliĂšre.
Alexandre Sandier (1843-1916), Projet de verriĂšre de la galerie. Concours de l’Ucad en vue de l’Exposition universelle de 1900, 1895. © Les Arts DĂ©coratifs / Photo : Christophe DelliĂšre.

Autour de l’exposition



Dossier en ligne – Pavillon de l’Union centrale pour l’Exposition universelle de 1900

Voyagez dans le temps Ă  travers le dossier en ligne sur madparis.fr consacrĂ© au pavillon de l’Union centrale pour l’Exposition universelle de 1900. De la genĂšse du projet Ă  son architecture, les diffĂ©rentes salles qui le composaient et ce qu’est devenu le salon du bois avant d’ĂȘtre prĂ©sentĂ© au musĂ©e des Arts dĂ©coratifs : vous saurez tout sur ce chef-d’oeuvre de l’Art nouveau aujourd’hui disparu.

https://madparis.fr/Le-pavillon-de-l-Union-centrale-a-l-Exposition-universelle-de-1900-1938



JournĂ©e d’étude – Questions de style et dĂ©cors intĂ©rieurs

Les reconstitutions d’intĂ©rieur n’ont pas seulement concernĂ© l’opĂ©ra, le cinĂ©ma ou les musĂ©es avec des personnages de cire. Elles ont Ă©galement servi Ă  faire comprendre le mode de vie d’une Ă©poque, dans les chĂąteaux et monuments, ou Ă  rendre lisible une histoire des formes dans les musĂ©es, en s’appuyant sur la notion de styles, Ă  travers une diversitĂ© d’objets. Dans les intĂ©rieurs privĂ©s, on a aussi cherchĂ© Ă  harmoniser des ensembles incluant parfois des piĂšces contemporaines ou Ă  recrĂ©er plus strictement l’esprit du passĂ©. De rĂ©centes expositions ont eu recours Ă  de telles reconstitutions, mĂȘme en France oĂč les musĂ©es sont longtemps restĂ©s rĂ©tifs Ă  la pratique de la « period room ». Cette journĂ©e d’études, organisĂ©e sous l’égide du ComitĂ© français d’histoire de l’art (CFHA), du musĂ©e des Arts dĂ©coratifs et de Fine Arts Paris & La Biennale, par Olivier Bonfait et BĂ©nĂ©dicte Gady, questionnera sous diffĂ©rents angles ces reconstitutions, qui mettent en jeu pratiques du collectionnisme ou de la musĂ©ographie, culture matĂ©rielle, discours intellectuel et habitus social.

Intervenants : GeneviĂšve Bresc-Bautier (anciennement MusĂ©e du Louvre), Samuel Wittwer (Stiftung Preußische Schlösser und GĂ€rten, Berlin-Brandeburg), ElĂ©onore DĂ©risson (La Maison des artistes), Juliette Trey (INHA), Daniele Galleni (Scuola Normale superiora di Pisa), Nino Barattini, (UniversitĂ© Paris-Sorbonne), Olivier Gabet (musĂ©e du Louvre), Enguerrand Lascols (Mucem), Pascale Martinez (École du Louvre), Beatrice Quette, (Les Arts DĂ©coratifs), Cecilia Hurley Griener (École du Louvre / universitĂ© de NeuchĂątel).

https://madparis.fr/Journee-d-etudes-Questions-de-style-et-decors-interieurs


Album de l’exposition –
Auteur : Astrid Grange – Éditions Les Arts DĂ©coratifs