Partage


“Art Paris Art Fair 2021“ 23e édition

au Grand Palais Éphémère / Champ-de-Mars, Paris

du 9 au 12 septembre 2021

Art Paris Art Fair


previous arrow
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
next arrow
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
ÒArt Paris Art Fair 2021Ò 23e Ždition
previous arrow
next arrow
©Anne-Fréderique Fer, journée professionnelle, le 8 septembre 2021.

Interview de Guillaume Piens, commissaire général d'Art Paris Art Fair, par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 23 août 2021, durée 23’27. © FranceFineArt.

PODCAST –  Interview de Guillaume Piens, commissaire général d’Art Paris Art Fair,

par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 23 août 2021, durée 23’27.
© FranceFineArt.

son à insérer (click sur remplacer et changer à partir d’un url)

Extrait du communiqué de presse :


Ana Karkar, Walk Like an Egyptian #1, 2020. Galerie Hors-Cadre.
Ana Karkar, Walk Like an Egyptian #1, 2020. Galerie Hors-Cadre.
François Malingrëy, Au bord de l'eau, 2019. Galerie Le Feuvre & Roze.
François Malingrëy, Au bord de l’eau, 2019. Galerie Le Feuvre & Roze.
Claire Tabouret, Four Swimmers (purple), 2020. Galerie Almine Rech.
Claire Tabouret, Four Swimmers (purple), 2020. Galerie Almine Rech.
Coraline de Chiara, Le baiser, 2020. Galerie Claire Gastaud.
Coraline de Chiara, Le baiser, 2020. Galerie Claire Gastaud.
Edi Dubien, Mon coeur couronné, 2021. Galerie Alain Gutharc.
Edi Dubien, Mon coeur couronné, 2021. Galerie Alain Gutharc.
Paz Corona, Sans titre, Série le ciel d'Héraclite (détail), 2021. Galerie Les Filles du Calvaire.
Paz Corona, Sans titre, Série le ciel d’Héraclite (détail), 2021. Galerie Les Filles du Calvaire.
Jérôme Zonder, Étude pour un portrait de Pierre-François #22, 2020. Galerie Nathalie Obadia.
Jérôme Zonder, Étude pour un portrait de Pierre-François #22, 2020. Galerie Nathalie Obadia.
Dorian Cohen, Le restaurant de sushis, 2020. Galerie Paris-Beijing.
Dorian Cohen, Le restaurant de sushis, 2020. Galerie Paris-Beijing.
Marcella Barceló, A Forest Dance, 2020. Galerie Anne de Villepoix.
Marcella Barceló, A Forest Dance, 2020. Galerie Anne de Villepoix.
Mireille Blanc, Vénus Génitrix (1), 2021. Galerie Anne-Sarah Bénichou.
Mireille Blanc, Vénus Génitrix (1), 2021. Galerie Anne-Sarah Bénichou.
Rebecca Brodskis, De l’autre côté du barrage, 2019. SEPTIEME Gallery.
Rebecca Brodskis, De l’autre côté du barrage, 2019. SEPTIEME Gallery.
Rose Barberat, Le Progrès, 2020. Galerie Pact.
Rose Barberat, Le Progrès, 2020. Galerie Pact.

Équipe Art Paris Art Fair :


Direction générale : Julien & Valentine
Lecêtre

Commissaire général : Guillaume Piens

Portrait et figuration. Regard sur la scène française.

Commissariat : Hervé Mikaeloff, commissaire invité




La 1ère foire d’art moderne et contemporain à investir le Grand Palais Éphémère au Champ-de-Mars





Première foire artistique post-confinement à s’être tenue dans le monde en septembre 2020, Art Paris rebondit en inaugurant, du 9 au 12 septembre, le Grand Palais Éphémère au Champ-de-Mars ; une spectaculaire structure temporaire du XXIe siècle imaginée par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, au pied de l’École Militaire et dans l’alignement de la Tour Eiffel, qui abritera les événements parisiens du Grand Palais jusqu’à sa réouverture à l’occasion des Jeux Olympiques de 2024.





Une sélection 2021 éblouissante marquée par l’arrivée de galeries de haut-vol

Rendez-vous majeur pour l’art moderne et contemporain, la 23e édition réunit 140 galeries d’art moderne et contemporain d’une vingtaine de pays, venues majoritairement d’Europe, mais aussi de rivages plus lointains comme la Corée, la Colombie, la Côte d’Ivoire, le Guatemala ou l’Uruguay. À la fois régionale et cosmopolite, l’édition 2021, qui compte 40 % sur le site de nouveaux participants, se distingue par l’arrivée ou le retour de galeries de haut-vol comme Almine Rech, Art : Concept, Continua, frank elbaz, Jeanne Bucher Jaeger, MASSIMODECARLO, Lelong & Co, Kamel Mennour, Perrotin ou Ropac, qui rejoignent les fidèles comme Nathalie Obadia, Lahumière, Templon. Ces galeries prestigieuses voisinent avec des « galeries d’auteur » comme Martine Aboucaya, Jean Fournier, Suzanne Tarasieve, Anne-Sarah Bénichou ou encore Vincent Sator, et des enseignes émergentes telles que Derouillon, Galerie Pact, Stems ou Marguo. Orientée vers la découverte ou la redécouverte, Art Paris encourage la présentation d’expositions monographiques tout en soutenant les jeunes galeries et la création émergente au sein du secteur « Promesses », qui réunit une dizaine d’exposants.





Portrait et figuration. Regard sur la scène française

Depuis 2018, Art Paris soutient la scène hexagonale en associant le regard subjectif, historique et critique, d’un commissaire d’exposition à la sélection de projets spécifiques d’artistes français proposés par les galeries participantes. Après François Piron en 2018, Camille Morineau et son association AWARE en 2019, Gaël Charbau en 2020, c’est au tour d’Hervé Mikaeloff, commissaire d’exposition indépendant, de livrer son regard sur la scène française. Son thème Portrait et figuration. Regard sur la scène française réunit une sélection de vingt artistes autour de la question du portrait et du renouvellement de la peinture figurative en France.


“J’appartiens à une génération de critique d’art et de commissaire d’exposition qui a fait ses études dans les années 1990. À cette période, la peinture figurative française n’avait pas « bonne presse », elle était même rejetée de certaines Écoles des Beaux-Arts voire de collections muséales. Alors que les peintres continuaient à travailler en Allemagne ou aux États-Unis, la peinture était quasiment bannie dans l’Hexagone. En 1995, je rejoins l’équipe de mécénat de la Caisse des dépôts pour m’occuper d’un programme d’aide à la production d’artistes français ou vivant en France. Ma rencontre avec le travail de Djamel Tatah fut un déclencheur. En réalisant un grand tableau qu’il intitulera Femmes d’Alger, clin d’oeil à Eugène Delacroix mais surtout hommage à la révolte et la résistance des femmes algériennes dans les années sombres de la fi n du XXe siècle, Tatah réalise à partir de la représentation des figures humaines, une peinture métaphysique. À la même époque, je rencontre Yan Pei-Ming à Dijon. Après un début de carrière en Chine, il arrive en France et produit des peintures qui allient ses références aux portraits réalistes à une peinture gestuelle et expressive. Il exécute de monumentaux tableaux à la fois autobiographiques mais aussi en hommage à des grands peintres comme Gustave Courbet (exposition Yan Pei-Ming/Courbet corps à corps au Petit Palais, du 12 octobre 2019 au 19 janvier 2020). Pendant le premier confinement, Ming revient aux autoportraits masqués, exposés à Art Paris : allusion directe à la pandémie mais également à la solitude de l’artiste dans son atelier face sa toile. Pour Art Paris, j’ai sélectionné vingt artistes de différentes origines et de différentes générations qui montrent un panorama éclectique et foisonnant du Portrait Figuratif de la Scène Française en 2021.
[…] ”

extrait de l’introduction d’Hervé Mikaeloff.





Les artistes :
Arnaud Adami (1995) / H Gallery – Rose Barberat (1994) / Galerie Pact – Marcella Barceló (1992) / Galerie Anne de Villepoix – Jean-Luc Blanc (1965) / Galerie Art : Concept – Alin Bozbiciu (1989) / Galerie Suzanne Tarasiève – Guillaume Bresson (1982) / Galerie Nathalie Obadia – Dorian Cohen (1987) / Galerie Paris-Beijing – Marc Desgrandchamps (1960) / Galerie Lelong & Co. – Alex Foxton (1980) / Galerie Derouillon – Laurent Grasso (1972) / Perrotin – Bilal Hamdad (1987) / H Gallery – Ana Karkar (1986) / Galerie Hors-Cadre – Thomas Lévy-Lasne (1980) / Galerie Les Filles du Calvaire – François Malingrëy (1989) / Galerie Le Feuvre & Roze – Yan Pei-Ming – (1960) / Galerie Thaddaeus Ropac – Nazanin Pouyandeh (1981) / Galerie Sator – Madeleine Roger-Lacan (1993) / Galerie frank elbaz – Marjane Satrapi (1969) / Galerie Françoise Livinec – Claire Tabouret (1981) / Galerie Almine Rech – Jérôme Zonder (1974) / Galerie Nathalie Obadia





« Solo Show » : une vingtaine d’expositions monographiques

Vingt-sept expositions personnelles, disséminées dans la foire, permettent au public de découvrir ou redécouvrir en profondeur le travail d’artistes modernes, contemporains ou émergents. Parmi les monographies attendues : un ensemble d’oeuvres de 1919 à 1969 de Pablo Picasso à la Helene Bailly Gallery ; une sélection rare de polaroïds et de photos noir et blanc d’Andy Warhol à la Galerie Italienne ; une découverte des paysages naïfs et narratifs de l’américaine Jessie Homer French chez MASSIMODECARLO peuplées de détails inhabituels ; un hommage à l’artiste d’origine iranienne Mojé Assefjah à la Galerie Tanit, dont la peinture abstraite célèbre la gestualité…


Les artistes :
Mojé Assefjah – Galerie Tanit / L’Atlas – Galerie Géraldine Zberro / Rose Barberat – Galerie Pact / Li Chevalier – Galerie Raibaudi Wang / Miguel Chevalier – Galerie Lélia Mordoch / Nicolas de Crecy – Huberty & Breyne Gallery / Gaël Davrinche – Galerie Provost-Hacker / Alex Foxton – Galerie Derouillon / Monique Frydman – Galerie Bogéna / Claude Gilli – Galerie Berthéas / Jessie Homer French – Galerie Massimo De Carlo / Georges Jeanclos – Galerie Capazza / Young-Sé Lee – Galerie Vazieux / Guy de Lussigny – Galerie Wagner / François Malingrëy – Galerie Le Feuvre & Roze / Lorenzo Mattotti – Galerie Martel / Georgina Maxim – 31 Project / Ivan Messac – Art to Be Gallery / Gerold Miller – Galerie Un-Spaced / Pierrick Naud – Galerie Modulab / Sascha Nordmeyer – Galerie Slotine / Pablo Picasso – Helene Bailly Gallery / Patrick Rimoux – Galerie Minsky / José Santamarina – Galeria 451 / Virgilio Villalba – Galeria de las Misiones/ Thomas de Vuillefroy – Galerie Valérie Eymeric / Andy Warhol – Galerie Italienne





« Promesses », un secteur dédié aux jeunes galeries et à la création émergente

« Promesses », secteur dédié aux jeunes galeries de moins de six ans d’existence, offre un éclairage prospectif sur la pointe avancée de l’art contemporain qu’il vienne du Guatemala avec La Galería Rebelde, d’Afrique chez 31 Project et Véronique Rieffel, de Chine avec la Galerie Marguo ou d’Europe avec les enseignes marseillaises Double V Gallery et Le Cabinet d’Ulysse, sans oublier les parisiennes Hors-Cadre, Pauline Pavec et Septieme Gallery.


Les galeries sélectionnées :
31 Project (Paris) / Double V Gallery (Marseille) / Galerie Hors-Cadre (Paris) / La Galería Rebelde (Guatemala, Los Angeles) / Le Cabinet d’Ulysse (Marseille) / Galerie Marguo (Paris) / Galerie Pauline Pavec (Paris) / Galerie Véronique Rieffel (Paris, Abidjan) / Septieme Gallery (Paris)





Un parcours d’art moderne

La sélection 2021 intègre plus d’une vingtaine d’enseignes d’art moderne, sans parler des galeries d’art contemporain qui aujourd’hui privilégient un dialogue de leurs artistes avec des maîtres historiques. Entre figures connues et réévaluations récentes, un tour d’horizon de quelques stands présentant des oeuvres rares et de qualité muséale.





Paris, nouveau centre pour l’art contemporain

Ouverture de nouvelles galeries, inauguration ou réouvertures d’institutions, Art Paris 2021, qui inaugure le Grand Palais Éphémère, s’inscrit dans un exceptionnel renouveau de la Ville Lumière que reflétera le programme du parcours VIP « À Paris pendant Art Paris » donnant accès aux collectionneurs et professionnels de l’art invités au meilleur de l’actualité artistique parisienne.