Partage

“RĂ©veillon chez les Boulgakov” 

roman de Olga Medvedkova

aux Ă©ditions TriArtis – Collection Histoire RĂ©cit Fiction

Ă©ditions TriArtis

PODCAST - Interview de Martin Bogren,auteur photographe, et de David Fourré, fondateur des éditions lamaindonne, par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 2 juin 2021, durée 18’30. © FranceFineArt.
(avec l'aimable traduction de Maria Ridelberg-Lemoine)

PODCAST –  Interview de Olga Medvedkova,

par Anne-FrĂ©dĂ©rique Fer, Ă  Paris, le 17 juin 2021, durĂ©e 39’41.
© FranceFineArt.


Couverture de Réveillon chez les Boulgakov d’ Olga Medvedkova aux éditions TriArtis - Collection Histoire Récit Fiction.
Couverture de RĂ©veillon chez les Boulgakov d’Olga Medvedkova aux Ă©ditions TriArtis – Collection Histoire RĂ©cit Fiction.
Portrait de Olga Medvedkova ©Anne-Frédérique Fer/FranceFineArt
Portrait de Olga Medvedkova ©Anne-Frédérique Fer/FranceFineArt

Extrait du communiqué de presse :

“La vie difficile de l’auteur du MaĂ®tre et Marguerite au temps du stalinisme.”

MikhaĂŻl Boulgakov est aujourd’hui, sans conteste, le plus grand Ă©crivain russe de la première moitiĂ© du XXe siècle. Cette gloire internationale ne doit pas faire oublier qu’il ne put, de son vivant, presque rien publier de ses Ĺ“uvres ni montrer sur scène ses productions théâtrales. RĂ©veillon chez les Boulgakov nous fait pĂ©nĂ©trer dans l’intimitĂ© de l’écrivain, de sa femme Elena et de leurs amis qui survivent (mais pour combien de temps encore ?) Ă  la terreur stalinienne. Ce moment, le dĂ©but de 1939, est dĂ©cisif dans la carrière de Boulgakov, puisqu’il a entrepris un ouvrage qui, cette fois-ci, devrait recueillir l’assentiment du puissant maĂ®tre du Kremlin. Mais, est-ce si sĂ»r ? L’irrĂ©ductible Boulgakov, un des rares hommes libres dans ces temps de servitude, de lâchetĂ© et de flagornerie, saura-t-il courber son gĂ©nie ? Quelle place un vĂ©ritable crĂ©ateur peut-il trouver face Ă  un pouvoir totalitaire ?

Olga Medvedkova, faisant revivre ce brillant milieu de l’intelligentsia moscovite, nous propose au-delĂ  d’une plongĂ©e dans le temps, un voyage plus profond, au cĹ“ur de l’œuvre de Boulgakov, analysĂ© de manière nouvelle, Ă  la façon de son auteur qui se dĂ©finissait lui-mĂŞme comme mystique et satirique.

Ce texte est un « récit véridique », une fiction où tout est vrai. Les mots sont exhumés des archives : leur diablerie dépasse même les inventions de l’auteur du Maître et Marguerite. Ce récit drôle, émouvant, effrayant, qui rappelle des faits que certains sont peut-être soucieux d’oublier aujourd’hui, parle du courage du vrai créateur, de l’intransigeance de la création et, plus largement, de la liberté de l’homme face à son temps et son destin.

L’auteur

Olga Medvedkova est historienne de l’art et Ă©crivain. NĂ©e Ă  Moscou, elle vit en France depuis 1991 et choisit d’Ă©crire en français. Directrice de recherche au CNRS, elle est auteur de nombreux ouvrages d’histoire de l’art et de l’architecture, d’essais, de nouvelles, de contes et de deux romans : L’Education soviĂ©tique (le prix RĂ©vĂ©lation 2014 de la SDGL) et Les Anges stagiaires. En 2017 elle a reçu le prix Lequeux de l’Institut de France pour l’ensemble de son Ĺ“uvre.