Partage


“Sors de ta réserve #1“

au Frac Île-de-France – Les Réserves, Romainville

du 23 juin au 1er octobre 2022 (fermeture estivale du 27.07 au 03.09.22)

Frac Île-de-France


Interview de Xavier Franceschi, directeur du Frac Île-de-France, par Anne-Frédérique Fer, à Romainville, le 21 juin 2022, durée 15’41. © FranceFineArt.

PODCAST –  Interview de Xavier Franceschi, directeur du Frac Île-de-France,


par Anne-Frédérique Fer, à Romainville, le 21 juin 2022, durée 15’41.
© FranceFineArt.

son à insérer (click sur remplacer et changer à partir d’un url)

previous arrow
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
next arrow
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
Sors de ta rŽserve #1
previous arrow
next arrow
©Anne-Fréderique Fer, visite des Réserves et de l’accrochage, le 21 juin 2022.

Véra Pagava, Paste que et verre, 1956. Collection Frac Île-de-France © Association culturelle Véra Pagava / Photo : Jacqueline Hyde.
Véra Pagava, Paste que et verre, 1956. Collection Frac Île-de-France © Association culturelle Véra Pagava / Photo : Jacqueline Hyde.

Extrait du communiqué de presse :



Frac Île-de-France, Les Réserves (FREAKS Architecture) © Photo Martin Argyroglo.
Frac Île-de-France, Les Réserves (FREAKS Architecture) © Photo Martin Argyroglo.
Mimosa Échard, Zia Margo II, 2019. Collection Frac Île-de-France © Mimosa Échard / Adagp, Paris, 2022.
Mimosa Échard, Zia Margo II, 2019. Collection Frac Île-de-France © Mimosa Échard / Adagp, Paris, 2022.
Lucien Hervé, Meubles de Jean Prouvé, École de Médecine, 1955. Collection Frac Île-de-France © Lucien Hervé / Photo : Jacqueline Hyde.
Lucien Hervé, Meubles de Jean Prouvé, École de Médecine, 1955. Collection Frac Île-de-France © Lucien Hervé / Photo : Jacqueline Hyde.
Valérie Belin, Sans titre (98 12 19 02) de la série Voiture, 1998. Collection Frac Île-de-France © Valérie Belin / Adagp, Paris, 2022.
Valérie Belin, Sans titre (98 12 19 02) de la série Voiture, 1998. Collection Frac Île-de-France © Valérie Belin / Adagp, Paris, 2022.

commissariat : Xavier Franceschi, directeur du Frac Île-de-France




Réouverture des Réserves et inauguration du 1er accrochage des oeuvres choisies par le public via l’application mobile Sors de ta réserve !

Le nouveau bâtiment du Frac Île-de-France à Romainville, Les Réserves, ouvre ses portes au public mercredi 22 juin 2022. La collection du Frac est désormais installée dans ce nouveau lieu qui permet d’optimiser la conservation et la gestion des oeuvres et de les diffuser le plus largement possible grâce à Sors de ta réserve !, un projet participatif totalement inédit. 

En présentant pour la première fois les oeuvres de la collection choisies directement par le public via la nouvelle application mobile Sors de ta réserve ! (sorsdetareserve.com, application lancée le 9 mai), le Frac Île-de-France transforme l’expérience du visiteur. Le public devient en effet pleinement acteur de la vie de la collection en déterminant quelles seront les oeuvres présentées dans les espaces du bâtiment ouverts au public (un quart de la surface totale). Ce premier accrochage Sors de ta réserve #1 sera présenté jusqu’au 1er octobre. Cinq accrochages par an sont prévus et ces sélections effectuées par le public individuel via l’application seront complétées par des accrochages proposés par des groupes (issus du champ scolaire, social, universitaire, etc.). 

Avec Sors de ta réserve !, les oeuvres exposées seront donc directement sorties des espaces de réserve attenants, suite au choix du public, ce qui favorisera une relation plus immédiate à l’oeuvre. Les autres espaces de conservation et de stockage seront rendus visibles par des jeux architecturaux de transparence procurant aux visiteurs une perception globale de l’activité du bâtiment et un aperçu sur les coulisses de la collection. Grâce à ce nouveau site implanté au coeur du nouveau pôle° d’art contemporain de l’Est parisien, le Frac Île-de-France déploie un nouveau projet culturel et artistique en lien notamment avec les acteurs et les publics présents sur le territoire.

Cette ouverture définitive intervient après plusieurs phases de travaux d’aménagement qui se sont déroulées depuis l’automne dernier. À la suite de l’inauguration officielle en mai 2021, en présence de Roselyne Bachelot, ministre de la Culture et de Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, avec la présentation de l’exposition Children Power et celle des lauréats de FoRTE #2, le bâtiment avait refermé ses portes pour se préparer à accueillir la collection du Frac Île-de-France : installation du mobilier destiné à accueillir les oeuvres dans les espaces des réserves, puis transfert des 2078 oeuvres de la collection, répartition des oeuvres dans les différents espaces, installation du mobilier d’accueil et de présentation des oeuvres réalisé par FREAKS Architecture, qui a également conçu le bâtiment, etc. La dernière étape sera la présentation, dans les espaces d’exposition, des oeuvres sélectionnées par le public.

Les Réserves à Romainville (financées par la Région Île-de-France avec le soutien du ministère de la Culture) s’inscrivent dans le cadre du projet multisite du Frac Île-de-France avec Le Plateau à Paris et lui permettent de démultiplier ses possibilités de soutien à la création, d’expérimentation et de présentation d’oeuvres pour toucher plus largement les publics variés qui font le territoire francilien.



°Regroupant la Fondation Fiminco, plusieurs galeries ainsi que des artisans d’art et l’école américaine de mode et de design Parsons Paris.

Application Sors de ta réserve ! © Graphisme et développement Louis Eveillard et Arnaud Juracek, logo et caractère typographique Baldinger•Vu-Huu © Frac Île-de-France.

L’exposition



La nouvelle application développée par le Frac Île-de-France, Sors de ta réserve !, a été lancée le 9 mai 2022. Grâce à ce nouvel outil permettant au public de s’approprier la collection (plus de 2000 oeuvres à découvrir), près de 250 utilisateurs ont déjà créé un compte pour choisir une oeuvre, afin qu’elle soit exposée dans les espaces centraux des Réserves, nouveau site du Frac à Romainville !


La période de sélection via l’application a été ouverte du 9 au 22 mai et le 22 mai à minuit, un tirage au sort via un algorithme a attribué un numéro à toutes les oeuvres choisies. Celles arrivées en tête de ce classement, dans la limite de ce que peuvent contenir les espaces d’exposition des Réserves (400 m2 dédiés à 5 accrochages par an), constituent donc la 1ère édition de ce projet participatif inédit, Sors de ta réserve #1, présentée du 23 juin au 1er octobre prochains.


33 oeuvres ont été choisies par le public, réalisées par 33 artistes : Wilfrid Almendra, Jean-Marie Appriou, Charles Avery, Joannis Avramidis, Eva Barto, Valérie Belin, Neïl Beloufa, Jean-Luc Blanc, Katinka Bock, Melanie Bonajo, Julien Carreyn, Delphine Coindet, Kevin Desbouis, Mimosa Échard, Pierre Faure, Michel François, Jenny Gage, Étienne Hajdu, Lucien Hervé, Daniel Jacoby, Servane Mary, Philippe Mayaux, Bruce Nauman, Véra Pagava, Gyan Panchal, Florence Paradeis, Chloé Quenum, Franck Scurti, Zin Taylor, Tursic & Mille, Pierre Bismuth, Michel Gondry.


Cette 1ère sélection, comprenant aussi bien des pièces récentes que d’autres plus anciennes, voire historiques, représente parfaitement la diversité des médiums que l’on retrouve dans la collection du Frac : sculpture, vidéo, peinture, photo, installation, dessin. Elle reflète par ailleurs la diversité de la création artistique actuelle.


Le public devient désormais acteur à part entière d’une grande collection d’art contemporain en déterminant quelles sont les oeuvres présentées dans les espaces d’exposition.

Michel François, Bouleau, 2002. Collection Frac Île-de-France © Michel François / Adagp, Paris, 2022.
Michel François, Bouleau, 2002. Collection Frac Île-de-France © Michel François / Adagp, Paris, 2022.
Daniel Jacoby, Untitled (A Response to Bruno Munari's Seeking Comfort in an Uncomfortable Chair), 2013. Collection Frac Île-de-France © Daniel Jacoby.
Daniel Jacoby, Untitled (A Response to Bruno Munari’s Seeking Comfort in an Uncomfortable Chair), 2013. Collection Frac Île-de-France © Daniel Jacoby.