Partage


“Le Bleu du ciel”
Edouard Taufenbach (photographe) et
RĂ©gis Campo (compositeur)
Lauréats 2020 du Prix Swiss Life à 4 mains

Ă  la Galerie Thierry Bigaignon, Paris

du 2 au 16 février 2021

Galerie Thierry Bigaignon
Fondation Swiss Life
Edouard Taufenbach
RĂ©gis Campo

PODCAST - Interview de Edouard Taufenbach, photographe plasticien, et de Régis Campo, auteur compositeur, par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 2 février 2021, durée 16’38. © FranceFineArt.

PODCAST –  Interview de Edouard Taufenbach, photographe plasticien, et de RĂ©gis Campo, auteur compositeur,

par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 2 février 2021, durée 16’38, © FranceFineArt.


previous arrow
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
next arrow
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
Le Bleu du ciel
previous arrow
next arrow

© Anne-FrĂ©dĂ©rique Fer, prĂ©sentation presse de l’exposition avec Edouard Taufenbach et RĂ©gis Campo, le 2 fĂ©vrier 2021.

Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout, Le Bleu du ciel. © Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout. Courtesy Prix Swiss Life à 4 mains & Galerie Thierry Bigaignon.
Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout, Le Bleu du ciel. © Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout. Courtesy Prix Swiss Life à 4 mains & Galerie Thierry Bigaignon.
Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout, Le Bleu du ciel. © Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout. Courtesy Prix Swiss Life à 4 mains & Galerie Thierry Bigaignon.
Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout, Le Bleu du ciel. © Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout. Courtesy Prix Swiss Life à 4 mains & Galerie Thierry Bigaignon.
Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout, Le Bleu du ciel. © Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout. Courtesy Prix Swiss Life à 4 mains & Galerie Thierry Bigaignon.
Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout, Le Bleu du ciel. © Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout. Courtesy Prix Swiss Life à 4 mains & Galerie Thierry Bigaignon.
Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout, Le Bleu du ciel. © Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout. Courtesy Prix Swiss Life à 4 mains & Galerie Thierry Bigaignon.
Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout, Le Bleu du ciel. © Edouard Taufenbach & Bastien Pourtout. Courtesy Prix Swiss Life à 4 mains & Galerie Thierry Bigaignon.

Extrait du communiquĂ© de presse :


Un an après avoir été consacrés par le Prix Swiss Life à 4 mains, Edouard Taufenbach (photographe) et Régis Campo (compositeur) présentent leur oeuvre originale commune Le Bleu du ciel à l’occasion d’une exposition inédite à la Galerie Thierry Bigaignon à Paris, du 2 au 16 février 2021.



Accompagnés par la Fondation Swiss Life et ses conseillers artistiques (Emilia Genuardi et Elsa Janssen pour la photographie ; Olivier Bouley pour la musique), Edouard Taufenbach et Régis Campo ont pu travailler sur leur création originale en 2020 pour produire une oeuvre riche et variée. Edouard Taufenbach a produit une série de plus de 50 compositions photographiques, où chaque image joue avec le vol des hirondelles et les couleurs du ciel. Régis Campo à quant à lui composé 5 morceaux d’une musique qui voltige dans les airs. D’une case à l’autre, d’une mesure à l’autre, d’une hirondelle à l’autre, Le Bleu du ciel dessine des espaces de liberté, construisant un sentiment de mouvement, de vitesse, de ruptures de lignes, si caractéristiques du vol des hirondelles. Sans jamais s’illustrer l’une l’autre, l’image et la musique se pourchassent, se dépassent successivement. Un exercice de voltige où la répétition de rythmes et de motifs s’appuyant sur la composition de la musique itérative dialoguera avec la répétition d’images organisées.



« Cette année 2020, si particulière, nous a demandé de nous adapter. Contrairement aux trois précédentes éditions du Prix Swiss Life à 4 mains, le livre-CD a été dévoilé en premier, dès le mois d’octobre. Nous nous réjouissons des retours très positifs sur celui-ci. Nous sommes aujourd’hui très heureux de pouvoir montrer l’oeuvre au plus grand nombre à la Galerie Thierry Bigaignon. Rien ne remplace l’émotion ressentie quand on se retrouve face aux tirages d’Edouard Taufenbach et immergé dans la musique de Régis Campo. C’est une oeuvre poétique qui nous parle de liberté et d’envol, et pouvoir exposer, surtout en cette période, est pour nous un symbole très fort. », souligne Nathalie Martin, déléguée générale de la Fondation Swiss Life.



Les hirondelles du Bleu du ciel ont ainsi pris leur envol dans un livre-CD paru aux Editions Filigranes en octobre. Les deux expositions initialement prévues fin 2020 ont quant à elles dû être reportées. La Galerie Thierry Bigaignon est le premier lieu d’exposition du parcours itinérant de l’oeuvre photographie et musique qui devrait nous conduire également à Roubaix, Arles et Bordeaux, tout au long de l’année 2021. Chaque lieu d’exposition présentera des pièces et une scénographie uniques : la Galerie Thierry Bigaignon proposera une sélection de 17 tirages d’Edouard Taufenbach, accompagnée de la musique de Régis Campo.





Extrait musical 

Rondini, addio al maestro (in memoriam Ennio Morricone), musique composĂ©e, arrangĂ©e et orchestrĂ©e par RĂ©gis Campo : 

https://www.youtube.com/watch?v=74E1HRYkSgo&ab_channel=R%C3%A9gisCampo

https://www.filigranes.com/qrcode/le-bleu-du-ciel/

https://www.youtube.com/watch?v=1Iih9_mqkio&list=PLXEnngExAS3tZmZv2nR0GorHLItOb0R8p&index=1&ab_channel=FiligranesEditions





Le livre-CD 

L’ouvrage sous forme de leporello est paru aux éditions Filigranes
https://www.filigranes.com/livre/le-bleu-du-ciel/






Biographies




Edouard Taufenbach, photographe 

Edouard Taufenbach est nĂ© en 1988. DiplĂ´mĂ© d’un master II arts et mĂ©dias numĂ©riques de Paris 1 – PanthĂ©on Sorbonne, il a dĂ©jĂ  de nombreuses expositions personnelles Ă  son actif. Il reçoit le Prix Coup de Coeur du Festival Ici & Demain en 2014 et est acceptĂ© en rĂ©sidence Ă  la Villa MĂ©dicis en 2019. Il est reprĂ©sentĂ© par la galerie BinĂ´me Ă  Paris, la Elizabeth Houston Gallery Ă  New York, Spazio Nuovo Ă  Rome, et l’Almanaque Fotográfica Ă  Mexico City. 

Edouard poursuit un travail formel Ă  partir de photographies. Il retravaille des photographies dĂ©jĂ  existantes Ă  la manière d’un monteur. Par l’accumulation, le cadrage, la juxtaposition et la rĂ©pĂ©tition, il cherche Ă  dĂ©ployer le potentiel formel et fictionnel des images. L’obsession restant liĂ©e Ă  l’activation du souvenir, Ă  la rĂ©miniscence et Ă  la sensation de mouvement. 

Bastien Pourtout a rejoint l’atelier d’Edouard Taufenbach il y a deux ans. Travaillant pour lui, il l’a assistĂ© dans la rĂ©alisation des derniers travaux de « SpĂ©culaire » (2018-2019), dans la crĂ©ation de « La MĂ©thode » (2020) et dans l’invention de « Le Bleu du Ciel » (2020). Depuis 2020, ils sont devenus un duo d’artistes.




RĂ©gis Campo, compositeur 

NĂ© en 1968, RĂ©gis Campo Ă©tudie la composition auprès de Georges Boeuf au Conservatoire de Marseille. Il poursuit dans la classe de composition et de civilisations musicales de Jacques Charpentier au Conservatoire national de rĂ©gion de Paris. Il entre ensuite au Conservatoire national supĂ©rieur de musique et de danse de Paris dans les classes d’Alain Bancquart et de GĂ©rard Grisey oĂą il obtient son premier prix de composition en 1995. Dès 1992, il rencontre le compositeur russe Edison Denisov qui le considère alors comme « l’un des plus douĂ©s de sa gĂ©nĂ©ration ». De 1999 Ă  2001, il est pensionnaire Ă  la Villa MĂ©dicis. Depuis 2003, sa classe de composition au Conservatoire de Marseille est un lieu de partage et d’ouverture Ă  diverses esthĂ©tiques musicales. Son style, souvent qualifiĂ© de ludique et de colorĂ©, met l’accent sur l’invention mĂ©lodique, l’humour, la joie et sur une grande vitalitĂ© des tempos. Il est Ă©lu Ă  l’AcadĂ©mie des beaux-arts, le 17 mai 2017, dans la section Composition musicale, au fauteuil prĂ©cĂ©demment occupĂ© par Charles Chaynes. RĂ©gis a reçu en 2020 le Grand Prix Sacem pour l’ensemble de sa carrière.