Partage


“Faut-il voyager pour être heureux ?“ 

à l’Espace Fondation EDF, Paris

du 20 mai 2022 au 29 janvier 2023

Fondation EDF



Interview de Alexia Fabre, directrice des Beaux Arts de Paris, 
ancienne directrice du MAC VAL - Musée d’Art Contemporain du Val-de-Marne, et co-commissaire de l'exposition, par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 19 mai 2022, durée 17’32. © FranceFineArt.

PODCAST –  Interview de Alexia Fabre, directrice des Beaux Arts de Paris,
ancienne directrice du MAC VAL – Musée d’Art Contemporain du Val-de-Marne, et co-commissaire de l’exposition,


par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 19 mai 2022, durée 17’32.
© FranceFineArt.

son à insérer (click sur remplacer et changer à partir d’un url)

previous arrow
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
next arrow
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
Faut-il voyager pour tre heureux ?
previous arrow
next arrow
©Anne-Fréderique Fer, présentation presse, le 19 mai 2022.

Taysir Batniji, L’homme ne vit pas seulement de pain #2, 2012, installation reproduite pour l’exposition. Article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen gravé dans des savons de Marseille. © Taysir Batniji / Adagp, Paris, 2022. © Christophe Ecoffet.
Taysir Batniji, L’homme ne vit pas seulement de pain #2, 2012, installation reproduite pour l’exposition. Article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen gravé dans des savons de Marseille. © Taysir Batniji / Adagp, Paris, 2022. © Christophe Ecoffet.

Extrait du communiqué de presse :



Jean-Christophe Norman, Biographies, 2011-2022, 189 tableautins, huile et encaustique sur toile. © Jean-Christophe Norman / Adagp, Paris, 2022, courtesy Galerie C.
Jean-Christophe Norman, Biographies, 2011-2022, 189 tableautins, huile et encaustique sur toile. © Jean-Christophe Norman / Adagp, Paris, 2022, courtesy Galerie C.
Gwenola Wagon, Globodrome, 2012, film. © Gwenola Wagon.
Gwenola Wagon, Globodrome, 2012, film. © Gwenola Wagon.
Richard, Camille Martin, Marine Ponthieu, Le Voyage au bout du jardin, polenta, framboisiers et confettis, 2018,. sérigraphie sur carte routière Michelin. © Richard, Camille Martin, Marine Ponthieu. © Christophe Ecoffet.
Richard, Camille Martin, Marine Ponthieu, Le Voyage au bout du jardin, polenta, framboisiers et confettis, 2018,. sérigraphie sur carte routière Michelin. © Richard, Camille Martin, Marine Ponthieu. © Christophe Ecoffet.
Abraham Poincheval, Gyrovague, le voyage invisible, 2011-2012. Capsule cylindrique véhiculable et habitable et une vidéo filmée à partir de la capsule en mouvement. © Abraham Poincheval / Adagp, Paris, 2022 / Cnap.
Abraham Poincheval, Gyrovague, le voyage invisible, 2011-2012. Capsule cylindrique véhiculable et habitable et une vidéo filmée à partir de la capsule en mouvement. © Abraham Poincheval / Adagp, Paris, 2022 / Cnap.
Simon Faithfull, Going Nowhere 1.5, 2016, vidéo, 8’43’’. © Simon Faithfull.
Simon Faithfull, Going Nowhere 1.5, 2016, vidéo, 8’43’’. © Simon Faithfull.
Kimsooja, Bottari Truck-Migrateurs, 2007, vidéo, 9’20’’. © Kimsooja – MAC VAL / Adagp, Paris, 2022.
Kimsooja, Bottari Truck-Migrateurs, 2007, vidéo, 9’20’’. © Kimsooja – MAC VAL / Adagp, Paris, 2022.
Martin Parr, The Luxor Hotel and Casino, Las Vegas, USA, 1994, tirage photographique d’après original. © Martin Parr / Magnum Photos.
Martin Parr, The Luxor Hotel and Casino, Las Vegas, USA, 1994, tirage photographique d’après original. © Martin Parr / Magnum Photos.

Commissariat collectif :

Nathalie Bazoche, Fondation groupe EDF

Rodolphe Christin, Sociologue

Alexia Fabre avec Julien Blanpied et Florence Cosson, MAC VAL – Musée d’Art Contemporain du Val-de-Marne




« Cette exposition est matière à penser et à ressentir. Laissons la trentaine d’artistes invités nous inspirer sans dessiner de solution prête à l’emploi. Leurs récits, leurs fantaisies, leurs représentations nous invitent à réétalonner les nôtres pour composer notre Voyage. »
Laurence Lamy, Déléguée générale de la Fondation groupe EDF


Du 20 mai 2022 au 29 janvier 2023, la Fondation groupe EDF présente « Faut-il voyager pour être heureux ? » une exposition inédite en France sur la thématique du voyage, illustrée par les oeuvres de 32 artistes contemporains, français et internationaux.


Invitant les visiteurs à se questionner sur le voyage aujourd’hui, l’exposition aborde des sujets d’actualité, comme la mobilité repensée à la suite de la crise sanitaire, les enjeux environnementaux de la préservation des écosystèmes et du changement climatique, ou encore les migrations contraintes et l’exil. C’est aussi une invitation au plaisir et à l’émotion pour découvrir d’un autre oeil l’univers du voyage. Près d’une cinquantaine d’oeuvres – installations, peintures, vidéos ou encore photographies – évoquent ces questions majeures.


Née d’un commissariat collectif réunissant Nathalie Bazoche de la Fondation groupe EDF, Alexia Fabre anciennement directrice du MAC VAL et Rodolphe Christin sociologue, cette exposition a pour ambition de faire réfléchir sur notre conception du voyage souvent identifiée comme un incontournable ingrédient du bien-être. Les récentes mesures prises par les différents gouvernements pour lutter contre la Covid-19 ont souligné notre dépendance au mouvement et révélé à quel point notre envie de mobilité pouvait être contrariée.


C’est avec l’art contemporain et toute sa créativité que s’éclaire le réel. Les artistes et leurs oeuvres bousculent ainsi l’enchantement spontané du voyage, perçu comme un vecteur de connaissance, de dialogue et de développement, pour le confronter aux grands enjeux de notre époque : quelle est l’empreinte écologique des voyages et de leurs infrastructures ? Comment le tourisme transforme les ailleurs en espaces de consommation ? Quel regard peut-on porter sur les populations qui migrent par nécessité alors que d’autres se déplacent par plaisir ? Et enfin, parce que le rêve reste une dimension fondamentale du voyage, quels sont les nouveaux imaginaires pour les voyageurs d’aujourd’hui et de demain ?




Les artistes de l’exposition

David ANCELIN / Mali ARUN / Davide BALULA / Taysir BATNIJI / Mike BRODIE / Emilie BROUT & Maxime MARION / Stefan EICHHORN / Simon FAITHFULL / RICHARD & Camille MARTIN & Marine PONTHIEU / Julie C. FORTIER / Hamish FULTON / Andy GOLDSWORTHY / Pierre HUYGHE / Emily JACIR / Bouchra KHALILI / KIMSOOJA / Ange LECCIA / Barbara & Michael LEISGEN / Inka & Niclas LINDERGÅRD / Jean-Christophe NORMAN / Martin PARR / Abraham POINCHEVAL / Santiago SIERRA / Nathalie TALEC / Gwenola WAGON & Stéphane DEGOUTIN / Mark WALLINGER


Pour accompagner l’exposition « Faut-il voyager pour être heureux ?”, un catalogue avec les textes de Julien Blanpied, Rodolphe Christin et jeanne Slagmulder, publié aux éditions La Muette est disponible.




À propos de la Fondation groupe EDF

Une Fondation engagée pour accompagner les générations futures La Fondation groupe EDF soutient des projets associatifs d’intérêt général dans les domaines de l’environnement, l’éducation et l’inclusion en France et à l’international. Elle encourage l’engagement des salariés du groupe EDF pour faire vivre et rayonner ses projets. C’est aussi un lieu culturel, avec l’Espace Fondation EDF où expositions et animations, en accès libre à Paris, proposent au travers d’un imaginaire artistique d’interpeller les jeunes et le grand public sur des sujets de société. Contribuant ainsi à forger un nouveau regard sur la citoyenneté, la Fondation groupe EDF organise chaque année des expositions permettant d’appréhender notre monde et ses enjeux contemporains grâce à la contribution d’artistes français et internationaux. Forte d’un ancrage territorial en France métropolitaine, en outre-mer et en Corse, la Fondation groupe EDF organise l’itinérance de ses expositions pour les rendre accessibles au plus grand nombre.

Inka & Niclas Lindergård, Watching Humans Watching X, 2010, photographie. © Inka et Niclas Lindergård - Dorothée Nilsson Gallery.
Inka & Niclas Lindergård, Watching Humans Watching X, 2010, photographie. © Inka et Niclas Lindergård – Dorothée Nilsson Gallery.
Ange Leccia, Arrangement. Globes terrestres, 1990-2021, 70 globes en plastique et LED. © Ange Leccia et Galerie Jousse Entreprise, Paris / Adagp, Paris, 2022.
Ange Leccia, Arrangement. Globes terrestres, 1990-2021, 70 globes en plastique et LED. © Ange Leccia et Galerie Jousse Entreprise, Paris / Adagp, Paris, 2022.