Partage


“Marie Bovo“

Nocturnes à la Fondation Henri Cartier-Bresson, Paris

du 25 février au 17 mai 2020 (prolongée jusqu’au 23 août 2020)

Henri Cartier Bresson.org

La Fondation HCB ouvre ses portes à partir du mercredi 3 juin 2020. Les expositions « Marie Bovo – Nocturnes » et « Martine Franck – Face à face » sont prolongées jusqu’au dimanche 23 août. Afin de garantir la santé des visiteurs et de se conformer aux directives de santé publique, les conditions d’accueil sont adaptées et le port du masque est obligatoire.

PODCAST - Interview de Marie Bovo

PODCAST –  Interview de Marie Bovo,

par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 24 février 2020, durée 23’41.  © FranceFineArt.

son à insérer (click sur remplacer et changer à partir d’un url)

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider
©Anne-Fréderique Fer,visite de l’exposition avec Marie Bovo, le 24 février 2020.

Marie Bovo, En Suisse, le Palais du Roi, 22h45, 21 février 2019. © Marie Bovo, Courtesy the artist and kamel mennour, Paris/London.
Marie BovoEn Suisse, le Palais du Roi, 22h45, 21 février 2019. © Marie Bovo, Courtesy the artist and kamel mennour, Paris/London.
Marie Bovo, Evening Settings, Lundi 20h16, saison des pluies. © Marie Bovo, Courtesy the artist and kamel mennour, Paris/London.
Marie BovoEvening Settings, Lundi 20h16, saison des pluies. © Marie Bovo, Courtesy the artist and kamel mennour, Paris/London.
Marie Bovo, Alger, 22h05, 9 novembre 2013. © Marie Bovo, Courtesy the artist and kamel mennour, Paris/London.
Marie BovoAlger, 22h05, 9 novembre 2013. © Marie Bovo, Courtesy the artist and kamel mennour, Paris/London.

Extrait du communiqué de presse :

commissariat : Agnès Sire, directrice artistique de la Fondation Henri Cartier-Bresson



C’est bien souvent à la tombée du jour que Marie Bovo est tentée de retenir le temps. Non seulement à cause de la pause très longue que la technique photographique choisie lui impose – grand format, argentique, lumière naturelle – mais aussi pour voir lentement se dérouler ce passage des heures en des espaces intermédiaires dépeuplés mais habités. L’exposition Nocturnes à la Fondation HCB présente une sélection inédite d’images prises par Marie Bovo entre chien et loup, à Marseille et en Afrique.

Cette approche du temps, illustrée aussi bien par la photographie que par le film, est fondée sur l’observation tranquille et concernée, la politesse du regard, l’appropriation d’un dedans imaginaire par le dehors. Marie Bovo passe ainsi avec bonheur de la photographie à l’image en mouvement et ses images, présentées systématiquement en série pour insister sur le passage du temps, se situent à la limite du cinéma. La qualité visuelle et la plastique très contrôlée de ses oeuvres ne laissent pas soupçonner de prime abord l’esprit quasi humaniste qui les sous-tend.

La frontière de l’intime sans invasion, les habitants, la nuit, sont choses communes chez Marie Bovo qui entend par là résister à l’agression de l’objectif chasseur et se couler en rythme dans le flux de la vie, en toute discrétion.

L’exposition à la Fondation HCB présente 35 tirages de grand format de 5 séries différentes ainsi que 2 films. Elle est réalisée en collaboration avec la galerie kamel mennour.

L’exposition est accompagnée d’un ouvrage publié aux éditions Xavier Barrel [date de parution 12 mars 2020].



Biographie

Née en 1967 à Alicante en Espagne, Marie Bovo vit et travaille à Marseille. Elle est représentée par la galerie kamel mennour à Paris. Marie Bovo fut nominée aux Infinity Awards par l’International Center of Photography à New York en 2016.

Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles en France, notamment aux Rencontres d’Arles, à la galerie kamel mennour à Paris, à la Maison Européenne de la Photographie, au FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur à Marseille et à la Fondation Fernet-Branca à Saint-Louis. Des expositions lui ont également été consacrées à l’étranger – à l’OSL Contemporary Gallery en Norvège, au California Museum of Photography et au Moscow Museum of Modern Art. Ces expositions ont donné lieu à plusieurs ouvrages.

Ses oeuvres ont également été présentées lors d’expositions collectives, notamment à la Biennale de Venise en 2011, la Busan Biennale en Corée du Sud en 2012, la Biennale d’Art Contemporain de Thessalonique en 2013 et la Triennale de Milan en 2014. Récemment, elle a participé la 29ème édition du Roesler Hotel à Sao Paulo en 2019.