contact rubrique Parole d'Artistes : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

“Violaine Blaise” les métiers du patrimoine, épisode n°6
restauratrice du patrimoine en arts textiles



site en construction

037_Artistes_Violaine-Blaise037_Artistes_Violaine-Blaise037_Artistes_Violaine-Blaise
1/  2/  3/  Violaine Blaise, échantillons de dorure textile, reconstitution de tissus inkin - Résidence Villa Kujoyama - Tokyo – janvier à juin 2017. © Violaine Blaise.

 


De la restauration à la recherche…

Si vous vous souvenez du premier épisode des métiers du patrimoine, je l’avais consacré à Anna Gabrielli, restauratrice du patrimoine spécialisée en dessins & estampes. Aujourd’hui, pour le sixième épisode de la série, j’ai rencontré Violaine Blaise, restauratrice du patrimoine spécialisée en arts textiles.

Je le rappelle, si les restaurateurs du patrimoine sont peu connus du grand public, ils sont pourtant un maillon essentiel du destin de notre héritage patrimonial. Ils sont ces petites mains minutieuses et miraculeuses qui travaillent au service de l’art et des arts décoratifs pour permettre à notre patrimoine d'affronter les outrages du temps. Tout en restant au plus proche de l’acte de l’artiste ou de l’artisan et par leurs gestes réversibles et non visibles, ils réparent, consolident, stabilisent les témoins de notre passé.

Comme la grande majorité des restaurateurs du patrimoine formés en France, Violaine Blaise est diplômée de l’INP (Institut National du Patrimoine). Diplôme, qu’elle obtient en 2010 en présentant un mémoire sur la restauration d’une marionnette japonaise vêtue de tissus kinran et de papiers provenant des collections de la Bibliothèque nationale de France (BnF).

Si le domaine des arts textiles est très vaste, allant de notre garde-robe aux tapisseries, des costumes de scène aux revêtements mobiliers en passant par des objets archéologiques comme les momies, Violaine Blaise a très rapidement porté un intérêt particulier au patrimoine textile japonais.

Pourtant, dans son quotidien et sa pratique de restauratrice, Violaine Blaise rencontre très rarement des textiles japonais. Pour assouvir son intérêt, apprendre les techniques de façonnage en orientant sa pratique vers la recherche, Violaine Blaise a réalisé plusieurs séjours au Japon.
Le premier était en 2012, à Tokyo, grâce à la bourse de recherche de la Fondation Carnot où pendant un an, elle se consacre à l’étude des tissus de montage dédiés aux arts graphiques et à la restauration par méthode de doublage. Lors de ce premier séjour, elle visite de nombreux ateliers et s’initie au montage et au port du kimono.
Le second séjour s’est déroulé à Kyoto, de janvier à juin 2017, dans le cadre d’une résidence métiers d’art à la Villa Kujoyama où Violaine Blaise a mené des recherches sur l’histoire et la fabrication des tissus inkin - technique manuelle d’impression d’un motif à la feuille d’or sur le tissu – utilisés pour le montage des œuvres d’art graphique.
De sa résidence à la Villa Kujoyama, Violaine Blaise a réalisé et rapporté de nombreuses reconstituions qu’elle nomme ses échantillons. Le résultat de ses recherches sera diffusé via un blog - en français et en japonais - (actuellement en construction) où les artisans, artistes, chercheurs, restaurateurs pourront consulter et appliquer les techniques ancestrales japonaises décryptées et mises à l’honneur par le travail de recherche d’une restauratrice passionnée.

En attendant le protocole des tissus inkin et pour découvrir les différentes facettes de la restauration des arts textiles à travers le prisme de la recherche, je vous invite à écouter l’entretien de Violaine Blaise.

Anne-Frédérique Fer

 

 

037_Artistes_Violaine-Blaise audio
Interview de Violaine Blaise, restauratrice du patrimoine en arts textiles,
par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 23 août 2017, durée 25'46". © FranceFineArt.

 


Dans le cadre de l’exposition ¡ Viva Villa !, festival des résidences d’artistes, initié par la Villa Médicis à Rome, la Casa de Velázquez à Madrid et la Villa Kujoyama à Kyoto, présentée à la Cité internationale des arts - cite Montmartre - du 30 septembre au 7 octobre 2017, Violaine Blaise participera le 3 octobre à une table ronde sur le thème de la recherche en tant que restaurateur du patrimoine.http://www.citedesartsparis.net/fr/festival-viva-villa

Pour contacter Violaine Blaise : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pour information :http://www.villakujoyama.jp/resident/violaine-blaise/